Panico en el Transiberriano

Terreur dans le Shanghai Express


Panico en el Transiberriano Affiche

ANNEE
1972
REALISATION

Eugenio Martin

INTERPRETES
Christopher Lee
Peter Cushing
Alberto de Mendoza
Silvia Tortosa
Telly Savalas
Critique Panico en el Transiberriano
{Photo 1 de Panico en el Transiberriano} Alexandre Saxton (Christopher Lee) rencontre à Pékin son ami le Dr. Welles (Peter Cushing) qui lui présente la biologiste Miss Jones. Ils s'apprêtent à embarquer dans le Shanghai Express. Mais auparavant, sur le quai de la gare, et plus précisément devant l'une des caisses renfermant le résultat de l'expédition menée par Saxton en Mandchourie, est retrouvé un cadavre dont les yeux sont complètement blancs. Cette découverte amène les autorités et le Dr. Welles à s'interroger sur le contenu de la caisse que Saxton garde jalousement secret.

La nuit suivante, alors que le train est parti, on retrouve le cadavre du préposé aux bagages dans la caisse de Saxton, à la place de ce qu'il y avait à l'intérieur. Saxton se voit donc obligé d'expliquer l'objet de ses recherches. Il raconte ainsi qu'il a découvert le fossile préhistorique de ce qui semble être le chaînon manquant entre l'homme et le singe. La créature étant visiblement revenue à la vie, on se décide alors à la retrouver.

Il ne faut pas croire, à la suite de ce succinct résumé du début de TERREUR DANS LE SHANGHAI EXPRESS, que la suite du film consiste à une sorte de jeu de cache-cache entre la créature et les voyageurs. Le scénario, qui remporta d'ailleurs le prix du meilleur scénario au festival de Sitges en 1972, est en effet d'une grande richesse.

La créature est rapidement trouvée et tuée. Après une autopsie, Saxton et Welles comprennent qu'il s'agit en réalité d'une force psychique provenant de l'espace et ayant atterrit sur notre planète à l'époque préhistorique, capable de voyager de corps en corps. Elle continue donc ses meurtres dans le corps d'autres personnes, avant de finalement transformer toutes ses victimes en morts-vivants.

TERREUR DANS LE SHANGHAI EXPRESS justifie sa présence dans ce dossier par la courte apparition des morts-vivants à la fin du film. Les rares scènes chocs de TERREUR DANS LE SHANGAI EXPRESS se situent aux moments où la créature commet ses crimes, et où l'on voit les yeux des victimes devenir complètement blancs. L'effet est peu coûteux, mais il faut admettre qu'à partir du moment où l'on touche aux yeux, cela devient automatiquement impressionnant. Le gore se limite à une trépanation.

Mais le film vaut surtout par le fait qu'il s'agit d'une oeuvre riche en rebondissements, rondement menée et qui ne laisse aucunement s'ennuyer le spectateur. On dévoile rapidement le mystère qui tourne autour de la créature pour mieux nous étonner par les découvertes que font Saxtonet Welles. Ils comprennent, après l'autopsie, que le liquide se trouvant dans les yeux de la créature, représente la mémoire de notre planète. Au microscope, nos savants y voient des dinosaures, puis, la Terre elle-même vue de l'espace il y a des millions d'années. Tout cela est certes très naïf mais quel plaisir pour le spectateur qui accepte le merveilleux de l'histoire.

Le fait que le scénario place son propos à une époque où les travaux de Darwin bouleversaient les certitudes que l'on avait à l'époque, est également intéressant. Les savants, athées, trouvent ainsi La preuve que l'Homme n'a pas été crée par Dieu. Ils s'opposent au prêtre qui refuse l'évidence. Lui aussi, au grand étonnement de nos savants, essaie d'expliquer ce qu'il voie par des symboles. Finalement, devant s'incliner face à l'évidence, le prêtre prend ces preuves comme paroles du Diable, et s'enfuit avec l'oeil de la créature pour le détruire.

Mais TERREUR DANS LE SHANGHAI EXPRESS ne cherche nullement à véhiculer un quelconque message. Il s'agit en fait d'un excellent divertissement "familial", emplit d'un merveilleux que l'on ne retrouve plus vraiment de nos jours. Les rebondissements nous font passer d'un film fantastique au départ avec des meurtres violents, à un film de science-fiction lors de la découverte de la véritable nature de la créature, puis à un film d'horreur avec les morts-vivants.

Inutile de préciser que l'interprétation est à la hauteur et il faut également noter la présence de Telly Savalas aux côtés de Peter Cushing et Christopher Lee.

TERREUR DANS LE SHANGAI EXPRESS est un bon petit produit sans aucune prétention que l'on ne peut que conseiller..

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°7
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Horror Express DVD Zone 1 10.72 €
Horror Express Limited Edition DVD Zone 2 20.80 €
Vous aimez Panico en el Transiberriano ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Horror Express - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    10.72€
  • Pochette Horror Express Limited Edition - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20.80€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €