Paris International fantastic film festival 2015


Paris International fantastic film festival 2015 Affiche

ANNEE
2015
AUTEUR DE L'ARTICLE: Sophie Schweitzer
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The field guide to evil
Buybust
The Nightshifter
The spy gone north
The House that Jack built
L'au-delà
Le bon, La brute et le Truand
Les yeux sans visage
Mulholland Drive
Suspiria

Critique Paris International fantastic film festi
{Photo 1 de Paris International fantastic film festival 2015} L'anniversaire des 5 ans du Paris International Fantastic Film Festival surnommé le PIFFF par ses habitués a bien failli ne pas avoir lieu. Pourtant, tout avait bien commencé ! Déménagement au Grand Rex salle mythique qui avait accueilli des années auparavant la grande messe du cinéma fantastique et horrifique, soirée pour fêter l'anniversaire dignement qui devait nous permettre d'écouter Double Dragon (bande sonore de TOKYO GRAND GUIGNOL, LAST CARESS, BLACKARIA) et Perturbator dont les claviers électro nous auraient permis de nous remémorer les bandes sonores de films des années 80. Hélas, les attaques terroristes avaient décidé de jouer les trouble-fêtes et jusq{Photo 2 de Paris International fantastic film festival 2015} u'au dernier moment, le festival a bien failli être annulé. Heureusement, la passion l'a emporté sur la terreur et le public était bel et bien au rendez-vous pour cette nouvelle et terrible édition !

Cette année, le PIFFF nous a permis de découvrir des films complètement déjantés et absolument fous comme CURTAIN, une vraie perle comme on en dégotte rarement, fou jusqu'au bout des ongles ! Nous avons eu droit à des films à l'ambiance bizarre comme l'excellent BRIDGEND ou le troublant et solaire BLIND SUN, mais celui qui remportait la palme à ce titre, c'était évidemment ÉVOLUTION de la cinéaste Lucile Hadzihalilovic qui avait déjà brillé avec son inquiétant INNO{Photo 3 de Paris International fantastic film festival 2015} CENCE.

Et pour ceux qui voulaient du film de genre, on avait DON'T GROW UP, film d'infectés original, THE SURVIVALIST, du post-apocalyptique intimiste, SOUTHBOUND un excellent film à sketchs doublé d'une ambiance sud poisseux inimitable, mais aussi du plus classique avec SCREAM GIRL qui reprend le slasher avec un aspect original bien trouvé, du ultra violent avec SOME KIND OF HATE ou du BRAINDEAD à la sauce métalleuse avec DEATHGASM. C'était aussi l'occasion de découvrir le dernier film du génial Jeremy Saulnier avec son très bon GREEN ROOM.

Le PIFFF, qui chaque année nous permet de redécouvrir des films culte ou oubliés lors de séances nocturnes aussi passi{Photo 4 de Paris International fantastic film festival 2015} onnantes que généreuses, nous proposait de voir, sur grand écran pour la première fois pour les plus jeunes d'entre nous, THE THING, DARKMAN ou encore INCIDENTS DE PARCOURS. La séance qui était la plus attendue était indéniablement la projection de l'éblouissant L'ENFANT MIROIR en présence de Philip Ridley. Ce dernier s'est montré adorable et très bavard, pour notre plus grand plaisir !

Enfin, l'animation était mise à l'honneur cette année avec une nuit japanimation lors de laquelle LE GARÇON ET LA BÊTE était projeté en avant-première. Et la séance jeunesse a fait se lever tôt (programmée le dimanche matin) un tas de monde, puisque la séance était complète ou presque, pour DOFUS LE FILM.

Seul regret, qu'aucune rencontre informelle n'ait eu lieu entre le public et les équipes des films. Il manquait clairement un espace pour se retrouver entre deux séances et partager autour des films visionnés. Le Grand Rex ne dispose pas d'un tel espace et les bars voisins ne manquaient pas, mais dispersaient le public plus qu'autre chose. Il est vrai que la proximité des attentats (ayant eu lieu sur les grands boulevards) n'aidait pas tellement. On espère néanmoins que l'an prochain l'équipe du PIFFF trouvera un moyen de réunir un peu plus son public entre les séances afin d'avoir une vraie ambiance festivalière sur les trois jours !

Sophie Schweitzer
03/04/2016
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique
Vous aimez Paris International fantastic film festival 2015 ?
Trailer Paris International fantastic film festival 2015
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €