Pornografie in Dänemark

Zur Sache Kätzchen
Die Liebesschule von Kopenhagen
Pornography in Denmark


ORIGINE
Allemagne
Pornografie in Dänemark Affiche

ANNEE
1969
REALISATION

Michael Miller

INTERPRETES
Siegfried Zügel
Gerry Duwner
Miriam Liv
Hans Werner Bussinger
Chris Larsen
Critique Pornografie in Dänemark
{Photo 1 de Pornografie in Dänemark} Un homme d'affaires allemand, Mayer, prend l'avion à destination de Copenhague. Ce représentant en lunettes de soleil, à l'allure un peu coincée, découvre dès son transfert en taxi que la capitale danoise est en pleine effervescence, et que la libération sexuelle s'affiche sans tabous dans les rues. Mayer a rendez-vous dans un magasin du centre-ville. Il est accueilli par le jovial Ringelström, peu enclin à discuter affaires. Mais les deux hommes paraissent trouver rapidement un terrain d'entente : le sexe. Ringelström présente à Mayer sa vendeuse, une ravissante blonde prénommée Ulla. La jeune femme va servir de guide touristique au VRP teuton, plutôt ravi de l'aubaine. Son séjour au Danemark semble alors prendre une tournure inattendue mais fort agréable...

Sous couvert{Photo 2 de Pornografie in Dänemark} de documentaire éducatif ou informatif, l'Allemagne a produit dès les années 1960 (1958, plus exactement, avec DAS VERBOTENE PARADIES de Maximilian Meyer) des « nudies » (films naturistes), des comédies et une multitude de pseudo-documentaires, dont les plus connus demeurent la série des SCHULMÄDCHENREPORT (treize volets réalisés entre 1970 et 1980). On sait que les allemands ont toujours eu une attitude décomplexée vis-à-vis du sexe, comme les scandinaves. Aussi, il apparaissait logique qu'un pays comme le Danemark serve « d'alibi cul-turel » pour évoquer l'évolution des mœurs.

Réalisé en 1969 par l'obscur Michael Miller, auteur uniquement de deux longs métrages, PORNOGRAFIE IN DÄNEMARK (à ne pas confondre avec le documentaire PORNOGRAPHY IN DENMARK : A NEW APPROA{Photo 3 de Pornografie in Dänemark} CH, mis en scène par Alex de Renzy l'année suivante) constitue en fait le premier opus d'une trilogie consacrée à la libération sexuelle chez nos voisins danois. Il y aura donc, par la suite, LIEBESMARKT IN DÄNEMARK (1970) avec des débutantes nommées Sybil Danning et Marie Forsa ; puis SEX-FESTIVAL IN DÄNEMARK (1971), avec Ingrid Steeger.

Bien entendu, ces trois films peuvent être vus indépendamment, sans ordre précis. Le seul point commun qui les relie, outre le cadre de Copenhague, se situe au niveau du casting masculin. Et quel casting ! D'un côté, Siegfried Zügel, barbu à l'allure d'échalas ; de l'autre, Gerry Duwner, petit gros et comique de service. En quelque sorte, avec ce tandem, on a le sentiment de voir une version déviante de Laurel et Hardy ou de Franco et Ci{Photo 4 de Pornografie in Dänemark} ccio au pays de la fornication. Par bonheur, l'interprétation de l'unique premier rôle féminin, tenu par Miriam Liv (dont ce sera hélas la seule apparition au cinéma), relève un peu le niveau de l'ensemble.

Car ne nous leurrons pas, ce PORNOGRAFIE IN DÄNEMARK reste un film mineur et sans grand intérêt. Le film rentre vraiment au cœur du sujet dès que la jolie vendeuse sert de guide à Meyer. Il s'ensuit alors la visite de sex-shops (prétexte à montrer des revues, un peu de lingerie et quelques gadgets). Puis, Ulla conduit son hôte dans le studio d'un photographe. L'occasion d'assister à une suite de séances coquines (très chastes, on est en 1969), avec une pointe de saphisme et un soupçon de SM. Ensuite, ce tour d'horizon nous entraîne dans les night-clubs, et des salons privés où il est possible de voir quelques stripteases relativement soft.

La morale, dans cette histoire, est que le timide homme d'affaires allemand deviendra un être complètement décomplexé, sûr de lui, enfin capable de se libérer de la morale inculquée pour goûter au fruit défendu.

Le film de Michael Miller dresse évidemment un portrait simplifié et réducteur du Danemark et de ses habitants. Le but était néanmoins de réaliser un film d'exploitation, mais dans le genre, on a fait beaucoup mieux. Notons enfin que cette œuvre, aussi anodine soit-elle, a été commercialisée par l'éditeur allemand X-Rated Kult, accompagnée du deuxième volet, LIEBESMARKT IN DÄNEMARK, sur un second dvd qui bénéficie quant à lui de sous-titres anglais, contrairement au film de Miller.

Philippe Chouvel
01/09/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Pornographie-report DVD Zone 2 26.50 €
Vous aimez Pornografie in Dänemark ?
Tags du film
érotisme
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Pornographie-Report - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    26.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €