Professionnels pour un massacre

Professionisti per un massacro


ORIGINE
Italie
Professionnels pour un massacre Affiche

ANNEE
1967
REALISATION

Nando Cicero

INTERPRETES
George Hilton
Edd Byrnes
George Martin...
Critique Professionnels pour un massacre
{Photo 1 de Professionnels pour un massacre} La Guerre de Sécession. Trois bandits se sont fait enrôler dans l'armée sudiste pour pouvoir cambrioler des banques plus aisément. Découverts par le lieutenant Logan lorsqu'ils vendent de l'or aux nordistes, ils sont condamnés à la peine de mort. Par contre, on leur offre la chance d'être graciés sous condition qu'ils aident Logan à récupérer les caisses d'or qui, entretemps, ont été volées par le major Lloyd et ses hommes.

En 1964, Sergio Leone tourna POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS, et re-popularisa à lui seul un genre jusque-là entièrement monopolisé par les Américains : le western. Dans les années à suivre, les Italiens pondaient une multitude des ces westerns - souvent en coproduction espagnole et allemande - et la plupart se ressemblaient comme un œuf à l'autre. Des histoires de vengeance très souvent ; on copiait les formules qui marchaient. Si donc la plupart de ces films sont oubliés par les fans moins{Photo 2 de Professionnels pour un massacre} ardents, et connus surtout par les archivistes du genre, ceux dont on parle toujours méritent leur statut pour une raison ou une autre. Que se soit le style - « inventé », on pourrait dire, par Sergio Leone même -, la complexité de l'histoire, ou même le personnage principal. Reste à voir si PROFESSIONNELS POUR UN MASSACRE possède ces éléments qui pourraient en faire un classique.

Malgré son titre, le film n'est pas très violent et certaines scènes déconcertantes, comme la découverte de toute une famille massacrée, sortent vraiment du lot. Le film a plutôt tendance à s'aventurer par endroits dans la comédie. Les trois acteurs principaux y sont pour beaucoup. George Hilton joue un prêtre expert en explosives. George Martin est un Mexicain expert en chevaux, tandis qu'Edd Byrnes, moins bien défini, est l'Américain bon tireur. Ce trio est à l'origine de beaucoup des éléments comiques du film. Les acteurs ne se pre{Photo 3 de Professionnels pour un massacre} nnent jamais trop au sérieux et même face à la mort, leurs personnages ne sont jamais en manque de bons mots. Plus d'une fois, on croirait les voir faire le clin d'œil au spectateur. Néanmoins, ils n'arrivent jamais aux chevilles de l'homme sans nom de Clint Eastwood, d'un Jean-Louis Trintignant dans LE GRAND SILENCE, ou d'un Franco Nero en tant que Django. Tous ces personnages sont des symboles, des forces plus qu'humaines, tandis que nos trois professionnels ne restent finalement que des bandits qui s'égarent de pétrin en pétrin, et dont la raison d'être principale est au bout du compte d'avancer l'histoire.

L'histoire de PROFESSIONNELS POUR UN MASSACRE n'a rien de trop originale, et une fois l'intrigue en place, la plupart des scènes ont un léger goût de déjà-vu. Par contre, certains éléments arrivent à sortir le film du lot. Ainsi, à un point, une bande de Mexicains s'empare de l'or. Pour une fois, le c{Photo 4 de Professionnels pour un massacre} hef de la bande n'est pas le gros mexicain moustachu, mais bien la mère, une grosse matriarche mexicaine... moustachue ! C'est dommage que le scénario ne profite pas de cet élément hors du commun pour nous présenter la bande comme une hiérarchie basée sur le principe de la matriarchie, ou même pour nous concocter une succulente satire sur le culte de la 'mamma' italienne. Si les fils sont loyaux à leur mère, et l'aiment de tout leur cœur, le fait que ce soit une chef ne change pas grand-chose au niveau de l'intrigue. Une autre scène reste à souligner : à un point Major Lloyd, ses hommes ainsi que nos trois héros se retrouvent en même temps dans la chambre où les Mexicains ont caché l'or. Ils doivent se battre sans avertir les gardes de leur présence. S'ensuit alors une scène de bagarre assez intéressante : ils se battent donc tout en devant s'assurer que leurs adversaires ne tombent pas contre des choses qui font du bruit.

Nando Cicero assure au niveau de la mise en scène, sans néanmoins jamais atteindre la majesté de Sergio Leone ou la cruauté de Sergio Corbucci. Il sait composer une image, arrive à nous tenir intéressés pendant une heure et demie, est donc tout à fait compétent sans être remarquable.

On peut dire la même chose du film entier. PROFESSIONNELS POUR UN MASSACRE n'est pas un mauvais film, loin de là. Il y a du talent devant et derrière la caméra. Finalement, moins sombre et cruel que certains représentants plus connus du genre, le film ne peut pas non plus se décider à se la jouer vraiment comédie, et on a l'impression d'une œuvre légèrement schizophrène, qui saute d'un genre à l'autre. Pour les gens qui ont déjà vu tous les classiques, PROFESSIONNELS POUR UN MASSACRE fait passer le temps sur un ton léger et pas méchant, et ces spectateurs ne regretteront pas de l'avoir visionné au moins une fois.

Tom Flener
29/03/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Tom Flener
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Tahkhana
Mahakaal
Work of Director: Viktor Alexis
Purani Haveli
Veerana
Conan le Barbare
Le Locataire
Mad Max 2
Massacre à la Tronçonneuse
Picnic at Hanging Rock


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Professionnels Pour Un Massacre (version Longue Inédite) DVD Zone 2 14 €
Vous aimez Professionnels pour un massacre ?
Trailer Professionnels pour un massacre
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Professionnels pour un massacre (Version longue inédite) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    14€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €