Raz de Marée


ORIGINE
France
Raz de Marée Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1961
AUTEUR

Randa Peter

Critique Littéraire Raz de Marée
« L'intérieur de la cadillac est encore imprégné du parfum d'Ingrid. Une senteur un peu poivrée à base de lavande. Je ne baisse pas les vitres pour qu'il ne s'échappe pas. » (P. 33)

1961. Un homme d'une quarantaine d'années, ancien para qui a fait la guerre avant de s'embourgeoiser, fait une rencontre qui va bouleverser sa vie, celle d'une jeune fille de 19 ans, prostituée recherchée pour les meurtres de son compagnon, dont elle s'est rendue complice. Leur méthode est bien rôdée : elle attire des hommes seuls dans un lieu désert pour les assassiner et les dévaliser. Avec notre héros (qui n'en est pas un cependant), ils vont tomber sur un os puisque c'est l'infâme petit maquereauqui va périr dans la bagarre. Au lieu d'aller voir la police pour plaider la légitime défense, le rentier va abandonner femme et enfants pour les beaux... yeux de la très sexy Ingrid, qualifiée fort élégamment de gourgandine dans le texte. Baroudeur reconverti dans la vie de château et de famille la plus monotone, Ingrid représente pour lui l'aventure, la passion, la violence de la passion. Tout ce que son épouse ne peut lui donner.

RAZ DE MAREE est un roman noir de Peter Randa, alias André Duquesne, un auteur qui aligna polars, angoisse (un peu) et S.F. jusqu'à sa mort en 1979 dans un accident. Son fils Philippe Randa a suivi ses traces au Fleuve Noir et ailleurs, réécrivant mêmecertains de ses textes dans une collaboration posthume (MALEDICTION A EVIAN, par exemple, ex IMPOSTURE SUR FOND DE MALEDICTION).

RAZ DE MAREE est très sensuel, à l'image de son héroïne principale, Ingrid, une jeune fille perdue (une enfant de la guerre) mais aussi une sacrée garce et une manipulatrice de première. Victime de son proxénète, elle n'en est pas moins prête à tout pour s'emparer corps et âme de sa victime à elle, Armand, un type vite complètement dépassé par les évènements. Au départ, il croit avoir trouvé une belle occasion avec cette gamine vicieuse (encore mineure à l'époque, majorité à 21 ans oblige) ; très vite, il en veut plus et tombe follement amoureux d'elle, d'un amour éminemment sexuel. RAZ DE MAREE est l'histoire d'une passion dévorante, à double sens, à double tranchant, qui va bien vite brûler vifs ses protagonistes.

L'écriture de Peter Randa est ultra efficace et sert merveilleusement son sujet ; le lecteur est réellement pris par l'intrigue, aussi simple soit-elle, et observe avec angoisse l'agitation d'Ingrid et son amant-narrateur. Leur histoire d'amour a tout de l'impossible ; rapidement traqués par la police, ont-ils seulement une chance d'y échapper ?

Ingrid est un très beau personnage de fille fatale, qui porte en lui une grande complexité et un infini désespoir. Son amant (client ?) tragique se fait des illusions, croit que tout est possible tant il en est épris, bien au-delà du simple désir charnel.

RAZ DE MAREE est une belle histoire d'amour extrême, amorale, où l'on voit un homme rangé des voitures tout sacrifier à la simple hypothèse d'un bonheur éventuel. Ingrid, c'est la liberté absolue. Bien davantage qu'un simple coup de folie murmuré à l'oreille d'Armand par un méchant démon de midi.

Peter Randa évite presque toujours l'écueil de la vulgarité sur lequel certains auteurs moins talentueux seraient venus s'échouer avec un sujet pareil.

La liberté absolue ou la mort au bout du chemin. On pense parfois à la légende de Bonnie and Clyde immortalisée au cinéma dans le très beau film d'Arthur Penn.

Patryck Ficini
23/06/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Raz de Marée ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €