Réseau Dinosaure


ORIGINE
France
Réseau Dinosaure Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1958
AUTEUR

Jimmy Guieu

Critique Littéraire Réseau Dinosaure
L'action se situe en 1980. Un docteur en paléontologie et son assistant sont occupés à effectuer des fouilles, non-loin d'Aix-en-provence. Ils sont sporadiquement aidés par l'ami du professeur, le comte d'Harmelins. Alors qu'ils mettent à jour des os particulièrement bien conservés, ils découvrent une aberration qui va les mettre en émois. Le dinosaure qu'ils exhument semble avoir été tué par balles ! En continuant leurs recherches, ils vont mettre à jour deux squelettes humanoïdes bien singulier, et surtout une machine temporelle, et se retrouver dans une guerre secrète transcendant les frontières du Temps.

Derrière le pseudo de Jimmy Guieu se cache Henri-René Guieu. L'auteur, né à Aix-en-Provence en 1926 et mort en 2000, a écrit dans nombre de genres littéraires, mais affectionnait tout particulièrement la science-fiction. En effet, il était aussi un ufologue qui a écrit, en 1954 et 1956, deux ouvrages en la matière. Il a rédigé RESEAU DINOSAURE en 1958 chez Fleuve Noir. Le livre a été réédité en 1980, dans une collection consacrée à l'auteur, mais semble avoir été plus qu'une réédition puisque l'action a été transposée en 1980. Henri-René Guieu a aussi participé à plusieurs émissions de télévision et de radio sur le thème des extra-terrestres.

Dès les premières pages, le lecteur découvre un style agréable. Tout est fluide, l'ouvrage se lit vite (il est de surcroît très court) et les personnages, certes classiques, sont des plus attachants. Les protagonistes passent beaucoup de temps à émettre des hypothèses, à discuter science, Jimmy Guieu s'étant beaucoup renseigné sur la paléontologie (comme le montre les annotations en bas de page). Cependant, les dissertations ne sont pas rébarbatives, bien au contraire.

Quand ils basculent dans le futur, nos personnages découvrent, en même temps que le lecteur, une civilisation extrêmement avancée très crédible, une vision intéressante provenant des années 50 sur le futur de l'homme. L'auteur a bien réfléchi sur la manière de faire évoluer le monde, en partant des connaissances de la civilisation et de l'être humain, songeant à la manière dont les siècles pourraient pervertir certaines appellations. De même, la vision de ce que devient l'homme et de comment il asservit d'autres races fait froid dans le dos et s'avère hélas bien pertinent. La réflexion de Jimmy Guieu sur les voyages dans le temps est elle-aussi des plus intelligentes et intéressantes. Sans noyer le lecteur dans des considérations et réflexions, il expose de très bonnes idées sur la manière de voyager et sur les dangers des paradoxes, mettant en parallèle de simples voyages en vue d'observation, et une intégration des personnes ne pouvant se faire qu'à des périodes si lointaines que les voyageurs ne pourront pas causer de dommages au futur. Cela explique pourquoi les dissidents se dissimulent au temps des dinosaures. De même, l'auteur laisse planer certains mystères, car les hommes du futur n'ont pas encore compris entièrement comment fonctionnait le voyage dans le temps

Deux points noirs sont à soulever. Malgré une couverture terriblement bis, aucun dinosaure n'affronte de soucoupe volante, mais surtout, la manière dont deux jeunes femmes tombent amoureux de nos héros est beaucoup trop rapide. Cependant, le livre ne faisant qu'un peu plus de 200 pages, Jimmy Guieu ne pouvait s'étendre trop longuement. Ainsi, la conclusion est trop brutale et trop happy end, les héros n'affrontant finalement, dans leur périple, que peu de danger. Le gros de l'ouvrage présente finalement cette civilisation intéressante, et il manque quelques péripéties pour transformer cet agréable ouvrage en chef d'œuvre.

Cependant, RESEAU DINOSAURE est une plaisante histoire de science-fiction, avec une vision intéressante et pertinente du futur et du voyage dans le temps. Le livre se lit très vite, et avec un certain plaisir, donnant l'envie de continuer la découverte de cette auteur.

Yannik Vanesse
27/07/2015
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Le Pionnier de l'espace
Le Scorpion Rouge
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Vous aimez Réseau Dinosaure ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €