Robot Monster

Monsters from Mars


ORIGINE
U.S.A.
Robot Monster Affiche

ANNEE
1953
REALISATION

Phil Tucker

INTERPRETES
George Nader
Claudia Barrett
Selena Royle
John Mylong
Gregory Moffett
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique Robot Monster
{Photo 1 de Robot Monster} A la suite d'une invasion extra-terrestre aussi rapide qu'inattendue, toute la population de la Terre a été éradiquée de la planète. Toute ? Non, pas tout à fait, car une (petite) poignée d'Américains a survécu au rayon « calcinateur » grâce à un sérum antibiotique expérimental conçu par un scientifique. Seules les personnes à qui il a pu l'administrer sont donc encore en vie : lui-même, sa femme, leurs trois enfants, plus Roy son assistant, et enfin deux astronautes de la base spatiale avoisinante.

Retranchés dans leur maison perdue au milieu du désert, les survivants parviennent à savoir que les agresseurs sont appelés des Ro-Man, des créatures humanoïdes corpulentes, au{Photo 2 de Robot Monster} corps semblable à celui d'un gorille, et le visage dissimulé par un casque de scaphandrier surmonté d'une antenne de télévision.

Le chef des Ro-Man, nommé le « Grand Guide », envoie l'un de ses sujets, XJ12, non loin du lieu où se trouvent les rescapés. Sa mission consiste évidemment à les éliminer. XJ12 établit sa base dans une grotte, et met en place son système de communication, lui permettant d'entrer en contact avec son supérieur hiérarchique, mais aussi avec les humains qu'il doit anéantir. Sa tâche s'annonce a priori facile, mais c'est sans compter avec la farouche résistance des quelques survivants, parmi lesquels la ravissante Alice, dont XJ12 va tomber amoureux.{Photo 3 de Robot Monster} Les années 50, avec les progrès de la science et la Guerre Froide, ont largement influencé les cinéastes américains, et le pays a vu fleurir une multitude d'œuvres de qualité inégale, surnommées « films psychotroniques », allant du pire (PLAN 9 FROM OUTER SPACE) au meilleur (PLANETE INTERDITE). ROBOT MONSTER, indéniablement, se rattache bien plus au film d'Ed Wood Jr.

Réalisé par le peu connu Phil Tucker, ROBOT MONSTER fait partie de la catégorie des films « fauchés », sans moyens financiers, donc, mais aussi sans grande imagination. Qui plus est, les scènes les plus spectaculaires sont des stock-shots issus du ONE MILLION B.C. de Hal Roach (1940), et de THE LOST W{Photo 4 de Robot Monster} ORLD de Harry Hoyt (1925). Oui, car dans ROBOT MONSTER, certains plans montrent des animaux préhistoriques censés avoir été réveillés par le chef des Ro-Man pour détruire la Terre. Une idée de génie, tout comme le coup de théâtre final, probablement le « twist » le plus utilisé dans l'histoire du cinéma.

En dehors du costume incroyable de l'extra-terrestre (au singulier, car on n'en voit qu'un durant tout le film), les écrans de contrôle ressemblent à des ardoises magiques, et les transmetteurs à des vieux postes de T.S.F.

Si ROBOT MONSTER est à classer indubitablement dans le registre des nanars, il a au moins le mérite de bénéficier d'une partition musicale du grand Elmer Bernstein, à qui l'on doit les musiques (entre autres) de LA GRANDE EVASION, LES DIX COMMANDEMENTS et LES SEPT MERCENAIRES.

En ce qui concerne le casting, pas de noms très connus, excepté George Nader, acteur qui fera parler de lui dans le cinéma de genre européen durant les années 60, notamment en Allemagne et en Italie. Nader reste célèbre pour son interprétation dans la série des JERRY COTTON, personnage qu'il aura incarné une bonne demi-douzaine de fois.

ROBOT MONSTER est donc un film à prendre au second degré, témoignant d'une époque où la jeunesse américaine se distrayait en dansant sur du rock'n'roll et en allant voir des films tels que celui-ci dans les drive-in.

Philippe Chouvel
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Robot Monster DVD Zone 1 13.58 €
Robot Monster DVD Zone 2 21.95 €
Vous aimez Robot Monster ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Robot Monster - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    13.58€
  • Pochette Robot Monster - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    21.95€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €