Ronde Funèbre


ORIGINE
France
Ronde Funèbre Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1968
AUTEUR

Arnaud G.-J.

AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
"Kustland", l'Invisible Menace
Les Yeux Bleus de la Mort
Atout coeur à Tokyo
La Cité Hors du Temps
L'Ile du Diable
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Ronde Funèbre
{Photo 1 de Ronde Funèbre} Georges Arnaud est l'auteur du SALAIRE DE LA PEUR, un vrai chef d'œuvre du roman d'aventures. Dans le même style, il a aussi écrit LES OREILLES SUR LE DOS et LA PLUS GRANDE PENTE.

G.-J. Arnaud est l'auteur de centaines de romans populaires, l'un des plus grands romanciers de genre français, aussi brillant en polar qu'en espionnage (LE COMMANDER) ou en science-fiction (LA COMPAGNIE DES GLACES).

Cette quasi homonymie a souvent joué en faveur du premier des Arnaud, si bien que le second oeuvra sous de nombreux pseudonymes avant de reprendre son vrai nom pour le Fleuve Noir. Dès ses débuts, on lui conseilla ainsi de s'appeler Saint-Gilles pour éviter la confusion !

(On en saura plus à ce sujet en lisant le té{Photo 2 de Ronde Funèbre} moignage touchant de l'auteur, un temps en quête d'identité, dans G.J. ARNAUD 31 ANS DE ROMAN POPULAIRE).

L'ombre gigantesque du SALAIRE DE LA PEUR (adapté deux fois au cinéma, avec la qualité que l'on sait) n'en plane pas moins sur ce RONDE FUNEBRE , sorti en 1968. Ce Spécial-Police est en effet avant tout un roman d'aventures qui se déroule en Amérique du sud (ici, l'aventure commence près du Pérou). Il n'appartient pas à la veine quasi fantastique et intimiste de Arnaud mais plutôt à ses romans engagés ( l'avis très négatif sur les affairistes américains obsédés par le pouvoir et le pognon...). Pour le contexte exotique, on songe aussi à des bouquins comme LES LONGS MANTEAUX, mis en images par le bon Gilles RUEBARBARE Béhat dans les années 80.

Comme dans LE SALAIRE DE LA PEUR, on découvre la mission délicate de camionneurs un peu paumés. Ici, comme pour remplacer la nitroglycérine, ils convoient des cadavres pour le compte d'une multinationale suite à une catastrophe tragique : plus de 2000 morts noyés après qu'un barrage a cédé. Cela s'avérera en effet moins coûteux de reloger les survivants ailleurs qu'au lieu où des torrents de boue ont figé toute vie, et où il faudrait tout reconstruire. On espère, un peu cyniquement, que les vivants suivront leurs morts dans ce déménagement macabre. Economies, économies...

Les dollars font taire les éventuels scrupules des routiers chargés de ce convoi funéraire très spécial.On suit plus particulièrement les traces d'un Français (que tout cela met mal à l'aise, justement) et d'un copain à lui, obsédé par l'argent rapidement gagné. Et non pas facilement, loin de là.

Une veuve éplorée ( ?) leur propose de surcroît de retrouver le corps de son mari. Un Américain qui transportait peut-être une petite fortune avec lui, en actions. Et peut-être autre chose, une chose dangereuse pour des intérêts énormes... La belle-famille ne l'entend pas de cette oreille, et il faudra notamment compter avec une nymphette expérimentée qui séduit sans mal le Français. Est-elle sincère ou aussi cupide que ses parents ? Les rapaces se dévorent entre eux.

Avec RONDE FUNEBRE, G.-J. Arnaud nous entraîne dans une aventure de peur et de danger, au milieu d'hommes prêts à tout pour un fric qui, décidément, n'a pas d'odeur. C'est un bon roman, plutôt noir et pessimiste quant à la morale des hommes, bien défendu par l'écriture efficace et le sens du dialogue de G.-J. Arnaud. Regrettons seulement un certain manque de tension et de « couleur locale », qui n'auraient pas nui à cette œuvre malgré tout réussie, notamment dans la définition des personnages principaux. La fin est belle, aussi, et donne à espérer. Tout n'est peut-être pas pourri en ce bas monde.

Il faut de toute façon avouer qu'on est rarement réellement déçu avec G.-J. Arnaud. Nous avons affaire à un vrai professionnel. Un parfait tueur à gages de l'écriture.

Patryck Ficini
19/09/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Ronde Funèbre ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €