Running On Karma


ORIGINE
Hong Kong
Running On Karma Affiche

ANNEE
2003
REALISATION

Johnny To
Wai Ka Fai

INTERPRETES
Andy Lau
Cecilia Cheung
Wong Chun
karen Tong
Critique Running On Karma
{Photo 1 de Running On Karma} RUNNING ON KARMA est un film qui nous rappelle bon nombre de produits HK. Et en particulier ceux qui nous surprennent par un scénario qui alterne allègrement les changements de sujets...

Le film débute comme un thriller fantastique et comique. La police arrive sur les lieux d'un crime. Elle inspecte les lieux et trouve un cadavre dans une petite boîte. En fait de cadavre, il s'agit d'un contorsionniste qui s'est caché là. On le voit sortir de sa minuscule cachette et s'enfuir. L'une des inspectrices est aidée par Andy Lau qui revêt, à l'occasion de ce film, un costume digne de Mon{Photo 2 de Running On Karma} sieur Univers. On le voit ainsi déambuler une bonne partie du film, les pectoraux à l'air, complètement nu (il s'est échappé d'une boîte de strip-tease).

Au bout de 5 secondes de film, on se dit que l'on va assister à un film extraordinaire. Il faut dire que la vision d'Andy Lau super musclé est quelque chose d'inoubliable. C'est à la fois ridicule et épatant. Epatant car il faut bien admettre que l'effet est véritablement saisissant. C'est simple, on n'y voit que du feu. Toujours dans cette première partie qui démarre sur les chapeaux de roue, l'effet du contorsionniste s'échappa{Photo 3 de Running On Karma} nt de sa petite boîte est absolument excellent. Plus loin, on apprécie également l'effet du chien tourneboulant sur plusieurs mètres après avoir été touché par une balle perdue.

Tout ça arrive en moins de cinq minutes. A ce moment-là, on se dit que RUNNING ON KARMA ne peut qu'être excellent. Malheureusement, ça se gâte par la suite.

Une fois le contorsionniste arrêté, le film vire à la romance entre la jeune policière et Andy Lau. Celui-ci lui explique qu'elle lui rappelle la jeune fille qu'il a aimée autrefois lorsqu'il était moine. Il sait en outre qu'il va lui arriver quelquechose. Il se comporte alors comme son ange protecteur. Plus tard dans le film, on apprend que la fiancée d'Andy Lau a été tuée par un criminel qui se cache dans une montagne. On ne sait pas trop pourquoi, mais la jeune flic se met en tête de venger ce meurtre et part seule dans la montagne. Andy Lau s'envole à sa rescousse dans ce qui constitue la dernière partie et bifurcation du scénario.

Il est vraiment dommage que la dernière heure de RUNNING ON KARMA ne soit pas du même acabit que la première demi-heure. On aurait alors assurément eu droit à quelque chose de véritablement fantastique. A la place, on se retrouve avec un film brouillon et même limite bâclé tant le scénario comporte de nombreuses incohérences. Néanmoins, les amoureux de cinéma HK y trouveront assurément leur compte. RUNNING ON KARMA reste malgré tout un film à part, incroyable sur de nombreux plans. Le simple fait de côtoyer Andy Lau dans son costume qui ferait pâlir de jalousie Arnold Schwarzenegger reste quelque chose d'inoubliable. RUNNING ON KARMA est le bon exemple du film qui n'est finalement qu'un petit plaisir coupable et qu'on arrivera jamais à défendre devant un cinéphile classique.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°16
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Running On Karma DVD Zone 2 20.50 €
Vous aimez Running On Karma ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Running on Karma - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €