Session 9


ORIGINE
USA
Session 9 Affiche

ANNEE
2001
REALISATION

Brad Anderson

INTERPRETES
David Caruso
Stephen Gevedon
Paul Guilfoyle
Josh Lucas
Peter Mullan
Critique Session 9
{Photo 1 de Session 9} Une immense bâtisse désaffectée qui servait d'hôpital psychiatrique dans les années 70 et une équipe de 6 hommes dont l'objectif est de la décontaminer à l'amiante en moins d'une semaine pour toucher la prime, telle est la base du scénario de SESSION 9. Rapidement, l'inquiétante demeure commence à avoir une influence sur le moral des troupes. Est-ce son aura, les fantômes de ses anciens occupants ou encore cache-t-elle un terrible secret ?

SESSION 9 es{Photo 2 de Session 9} t un film qui joue énormément sur l'ambiance. De ce point de vue là, il est évident que le réalisateur s'en est correctement tiré. Pourtant, il faut bien admettre qu'il ne se passe pas grand-chose durant toute la première heure du film. S'il n'y avait pas cette inquiétante disparition de l'un des membres de l'équipe de décontamination, on n'aurait vraiment rien à se mettre sous la dent en terme d'action. Pourtant, malgré ce rythme volontairement lent, S{Photo 3 de Session 9} ESSION 9 est envoûtant. Il n'y pas une seconde de film sans que l'on ressente cette tension particulière que l'on trouve dans les meilleurs films d'épouvante. De temps à autre, on aurait même presque peur !

SESSION 9 est le genre de film qui ménage ses effets pour le final et c'est bien là que le bât blesse. Le final en question est on ne peut plus décevant. Durant toute la durée du film, le réalisateur réussit à perdre le spectateur dans les nombreuses pistes qu'il lui propose. On nage en total inconnu. Mais, la révélation qui nous est proposée s'avère finalement très loin de tenir les promesses du film. C'est plat, pas forcément original et surtout décevant.

Le réalisateur ne parvient pas à conclure correctement un film qui s'annonçait pourtant pas mal du tout. Si la fin avait été du même niveau que le reste, on aurait pu passer sur les quelques défauts du film. Alors, on se rend compte qu'il s'inspire quand même pas mal de BLAIRWITCH pour ses scènes sensées faire peur. En outre, SESSION 9 est également particulièrement prétentieux. Cela se ressent tout particulièrement dans la mise en scène.

Certes, on ne s'ennuie pas, la première partie est plutôt intéressante, voire même captivante, mais le final n'est vraiment pas à la hauteur. On sort finalement déçu de ce film qui s'avère simplement sympathique alors qu'il aurait pu être largement meilleur.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°15
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Session 9 DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Session 9 ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Session 9 - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €