Sexy Highschool Girls in uniform versus zombies


Sexy Highschool Girls in uniform versus zombies Affiche

LITTÉRATURE
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Colt et l'Etoile
Le Gros
Les Spectres d'Eiffel
Le Jeu
"Kustland", l'Invisible Menace
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Sexy Highschool Girls in uniform versus
Lire HIGHSCHOOL OF THE DEAD, c'est comme voir une comédie sexy italienne des seventies (avec GLORIA GUIDA ou EDWIGE FENECH) réalisée par GEORGE ROMERO. Après tout, MARINO GIROLAMI (ZOMBIE HOLOCAUST) a bien fait les deux...

Le manga est un croisement improbable où des lycéennes (en uniforme, bien sûr) et infirmières aux gros seins affrontent des zombies enragés avec toutes les armes possibles. C'est crétin, assez vulgaire, aimablement gore, mais aussi plein de santé et de dynamisme malgré un découpage brouillon qui rend difficilement lisibles certaines scènes d'action. Les dessins sont corrects, même si le format manga ne leur rend certainement pas justice à voir les grandes illustrations couleurs de SHOUJI SATO, qui sont beaucoup plus chouettes. Le scénario signé DAISUKE SATO verse dans letrash soft, avec ses héroïnes carrossées comme des hentaï girls et ses ados obsédés par leurs formes voluptueuses. Au programme : tripotages en salle de bains, massage coquin, fringues mouillées et petit tablier porté quasi nue. Ca n'ira pas plus loin : on n'est pas dans UROTSUKIDOJI non plus. Bien sûr, dire que tout cela ne vole pas haut (et ne dépasse pas la ceinture !) est un euphémisme. N'empêche : c'est rudement jouissif pour l'otaku qui sommeille (ou pas) en nous. Un peu comme les films d'horreur délirants made in Japan type VERSUS, TOKYO GORE POLICE ou MACHINE GIRL. Dommage que nos auteurs déjantés n'aillent pas aussi loin dans la dinguerie et le gore, un manque d'audace quand même préjudiciable à la série.

HIGHSCHOOL, arrêtée au Japon, devrait reprendre cette année. Tant mieux, même si on espère qu'elle ne dépassera pas le dixième volume. Point trop n'en faut...

Sur un canevas commun (la survie des derniers humains en proie à une invasion mondiale de zombies), HIGHSCHOOL OF THE DEAD est tout ce que le chef d'oeuvre américain WALKING DEAD n'est pas. Raison de plus pour acheter les 5 volumes !


Informations

Patryck Ficini
31/03/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Sexy Highschool Girls in uniform versus zombies ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €