Soumission

Restraint


ORIGINE
USA
Soumission Affiche

ANNEE
2008
REALISATION

David Denneen

INTERPRETES
Travis Fimmel
Teresa Palmer
Stephen Moyer
Philip Holder
Margie McCrae ...
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Côte
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Holmes et Yoyo
Flic ou Zombie
Fear the Walking Dead - Saison 1
The Crater Lake Monster
Train Express pour l'Enfer
Dark City
Ed Wood
Le Crime Farpait
Le Sixième Sens
Spider-Man 3

Critique Soumission
{Photo 1 de Soumission} Fuyant la police, un couple d'adolescents est contraint de séquestrer un jeune agoraphobe. Un étrange lien va se nouer entre l'otage et ses deux tortionnaires.

Au premier abord, il est difficile de croire que SOUMISSION sorte des sentiers battus des thrillers pour ados, un genre dont la production américaine nous abreuve depuis une décade. Et pourtant, le film de David Denneen réussit à tirer son épingle du jeu.

Dès les premiers instants, le metteur en scène installe une ambiance fantomatique. Le ciel est nuageux, les couleurs grises, nous sommes bien loin de la photographie lisse d'un{Photo 2 de Soumission} SEX INTENTION où dominait une musique pop destinée à remporter l'adhésion d'un public pré-pubère. Ici, le territoire est inquiétant et pesant. Denneen renforce cet aspect "d'autre-monde" par des références à un certain cinéma classique.

Celle de BONNY ET CLYDE est inévitable en raison de ce couple de hors-la-loi qui enchaîne les catastrophes avant de séquestrer ce jeune agoraphobe dans sa demeure isolée. L'allusion n'est pas des plus heureuses puisque, à l'inverse du modèle, nous avons ici du mal à nous attacher aux malfaiteurs : le cabotinage du jeune Travis Fimmel, qui campe Ron le to{Photo 3 de Soumission} rtionnaire, devenant vite irritant.

En revanche, qu'elle n'est pas notre surprise de percevoir l'ombre d'un Alfred Hitchcock venir planer de manière inattendue sur ce SOUMISSION : les liens se tissant entre le jeune homme séquestré Andrew et la jeune Dale ayant des faux-airs de SUEURS FROIDES. Dès lors, le sujet du film prend un tout autre sens : qui est le soumis de qui ? Alors que nous pouvions croire que Andrew se montrait un de ses jeunes bourgeois plein aux as et bien sous tout rapport, il révèle un passé de plus en plus troublant. A ce titre, Stephen Moyer (de l'actuelle série TRU{Photo 4 de Soumission} E BLOOD) nous offre une composition d'une ambiguïté appréciable, tour à tour victime et manipulateur. Le plan qu'il fera exécuter à Dale (se faire passer pour sa petite amie) sera l'occasion pour Denneen de citer explicitement le chef d'œuvre d'Hitchcock : sous les conseils d'Andrew, la jeune fille deviendra un sosie parfait de la dulcinée disparue... en allant jusqu'à adopter ses aptitudes. L'allusion est d'autant plus perceptible par l'utilisation de la voiture et d'une tenue similaire à celle de Kim Novak.

Cependant, si le réalisateur privilégie l'intimiste au spectaculaire (grand bien lui fasse), il en oublie d'exploiter son sujet : le huis-clos. De ce fait, alors que le scénario nous offre l'idée galvaudée mais toujours intéressante du « refuge devenant prison », le réalisateur ne l'exploite que rarement : le lieu devenant à l'occasion un "allié" pour le propriétaire. Préférant une mise en scène sobre, Denneen se montre avare de toute inventivité visuelle.

Malgré cette réserve et grâce au luxe d'un dénouement moins conventionnel qu'à l'accoutumée, SOUMISSION se hisse au-dessus de la moyenne des thrillers pour adolescents. Une bonne petite surprise en somme.

André Côte
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Soumission DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Soumission ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Soumission - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €