Stake Land


ORIGINE
Etats-Unis
Stake Land Affiche

ANNEE
2010
REALISATION

Jim Mickle

INTERPRETES
Nick Damici
Connor Paolo
Michael Cerveris
Critique Stake Land
{Photo 1 de Stake Land} Un jeune garçon et sa famille se font attaquer par de terribles vampires. Un aventurier baroudeur et taciturne sauve le garçon de justesse, mais il est hélas trop tard pour ses parents. Il va donc le prendre sous son aile, alors que le monde, envahi par les prédateurs de la nuit, bascule dans le chaos et l'apocalypse. Leur unique but devient alors d'aller à New Eden, loin au nord, terre idyllique réputée pour être épargnée par les vampires, tout en tuant le plus possible de ces créatures en chemin.

Voici le deuxième film de Jim Mickle. Il y reste dans un registre similaire, puisque son premier long métrage, MULBERRY STREET, s'intéresse déjà à une attaque de zombies. Le film, très intéressant et tendu, parvient à contourner le budget f{Photo 2 de Stake Land} amélique en situant toute son action dans un petit quartier, voire le plus gros du métrage dans un seul immeuble, utilisant intelligemment le huis clos pour livrer une histoire passionnante.

STAKE LAND, road movie post-apocalyptique, se rapproche un peu plus de JE SUIS UNE LEGENDE par son monde envahi par les vampires. Doté d'un budget plus conséquent, le réalisateur peut construire son univers dévasté, filmer dans les bois ou dans des villes de fortune sa traversée de l'Amérique dévastée vers un éventuel Eden.

Le film est, il faut bien le dire, assez caricatural dans ses personnages. Le héros est le jeune homme innocent, forcé de s'habituer à la violence et de s'endurcir. Mister, baroudeur sauvage et taciturne, qui ne connaît pas la{Photo 3 de Stake Land} peur, devient sans aucune surprise le père de substitution cachant en fait un cœur immense. Notre duo de héros croisera des personnages aussi prévisibles qu'une femme enceinte, une nonne violée ou un vétéran des marines, noir de surcroît - ce dernier étant cependant très bien utilisé puisque ses récits permettent de savoir ce qui se passe dans le reste du monde. Mais un film, même prévisible, peut s'avérer passionnant et c'est le cas ici ! En effet, les acteurs livrent une prestation des plus correctes et permettent au spectateur de croire aux personnages.

Et la réalisation se révèle très bonne, nous emmenant, le long de superbes paysages, à la découverte de ce pays dévasté où les vampires ne sont pas forcément les créatures les pl{Photo 4 de Stake Land} us dangereuses. En effet, tout comme Kevin Smith avec son récent RED STATE, Jim Mickle parle de l'intégrisme religieux et de la facilité qu'ont les forts pour prendre le pas sur une communauté et de commettre, au nom de la survie ou d'un dieu, les pires atrocités. Le message n'est peut-être pas des plus subtils, mais est terriblement crédible et fait froid dans le dos.

Si les créatures de la nuit ne sont peut-être pas les ennemis les plus dangereux (comme d'habitude, les pires monstres se cachent donc dans une âme humaine), ils n'en sont pas moins effrayants. Loin des vampires d'UNDERWORLD ou des jeux de rôle créés par White Wolf, ce sont des animaux sanguinaires et assoiffés de sang, proches, dans leur comportement, des vampires de 30 JOURS DE NUIT. Et quand ils attaquent, le sang gicle, à grands renforts d'effets gores qui, loin d'être gratuits, nous plongent dans l'horreur du combat que livrent les protagonistes pour leur survie.

En bref, si STAKE LAND est prévisible, il n'en est pas moins passionnant et efficace, et se regarde comme une très prenante série B d'horreur et d'action.

Cliquez ici pour lire une autre critique de STAKE LAND

Retrouvez nos chroniques du BIFFF 2011.

Retrouvez nos chroniques de l'Etrange Festival 2011.

Yannik Vanesse
12/10/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Le Pionnier de l'espace
Le Scorpion Rouge
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Stake Land DVD Zone 1 37.05 €
Stake Land BLURAY Zone A 42.90 €
Stake Land DVD Zone 2 20 €
Stake Land BLURAY Zone B 25 €
Vous aimez Stake Land ?
Trailer Stake Land
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Stake Land - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    37.05€
  • Pochette Stake Land - BLURAY  Zone A
    BLURAY Zone A
    42.90€
  • Pochette Stake Land - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Stake Land - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    25€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €