Sténopé


ORIGINE
France
Sténopé Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2014
AUTEUR

Roturier Julien

AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
"Kustland", l'Invisible Menace
Les Yeux Bleus de la Mort
Atout coeur à Tokyo
La Cité Hors du Temps
L'Ile du Diable
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Sténopé
STENOPE est un recueil de 11 nouvelles signées Julien Roturier, écrivain et musicien. Roturier sait écrire, ses phrases sont belles, son style est fluide. Son écriture est un plaisir.

STENOPE est illustré par la talentueuse Dorothée Delgrange. Une illustration bien ténébreuse par nouvelle. On ne peut que difficilement faire mieux. Après NOUVELLES PEAUX, cela semble être une très bonne habitude des Editions Luciférines. C'est une excellente chose et nous espérons sincèrement que ce sera le cas d'un maximum de livres à venir. Dans le monde de l'édition, les illustrations sont encore trop souvent réservées aux seuls ouvrages pour la jeunesse. On se demande bien pourquoi. Certains lecteurs adultes apprécient aussi cela.

9 textes souvent baignés de folie ont plus particulièrement retenu notre attention.

MON BEAU MIROIR commence comme un torture porn... aux sévices non détaillés, pour aboutir ensuite à quelque chose de très différent.

LA MONTRE est un récit plus intéressant, par sa peinture d'un personnage parfaitement ignoble qui laisse crever son vieux père à l'hôpital sans daigner lui rendre une dernière visite. Le fantastique s'y montre assez subtil.

DOUBLE JEU est encore mieux. On y découvre les dernières heures d'un fan de JDR en ligne et la naissance, dans le monde réel, de son avatar, une sorte de tueuse à gages médiévale des plus redoutables.

L'HOTE E(S)T L'INVITE est une nouvelle bien malsaine sur des tueurs en série littéralement habités par des démons dont le but est de se répandre sur terre en donnant naissance à de nouveaux disciples en horreur. Glaçant. Il s'agit sans doute du récit le plus terrifiant du recueil.

ON CHASSE EN BORD DE SEILLE est plus léger en apparence. Et en apparence seulement. Des enfants merveilleusement décrits se lancent dans une chasse au trésor palpitante par une belle journée d'été. Malheureusement, le jeu de piste s'avérera vite mortel pour le petit groupe, littéralement pourchassé par un monstre aussi sanguinaire qu'impitoyable. On pense aux copains de BUFFY CONTRE LES VAMPIRES ou à certains Stephen King mais aussi aux fameux livres dont vous êtes le héros de notre jeunesse. En quelque sorte, ON CHASSE EN BORD DE SEILLE, c'est la Bibliothèque Rose qui tourne mal.

AU N°22 aborde si l'on veut le thème de la maison maudite ; puisqu'il est aussi question de morts d'enfants, le moins que l'on puisse dire est que le récit ne respire pas la joie de vivre.

DIALOGUE AVEC ETOILE narre la rencontre d'un ange et d'un enfant solitaire. La dernière chance de l'humanité avant l'apocalypse. Si les êtres humains n'étaient pas si bêtes et méchants...

LE REVEUR commence comme un giallo de la grande époque par un double meurtre saisissant avant de développer un passionnant récit policier et onirique.

PANEM ET CIRCENSES aborde enfin, clôturant STENOPE en beauté, le thème du désir à travers la fascination éprouvée par un homme aisé pour une artiste de cirque qui lui réserve une surprise que nous nous garderons de révéler ici. Avec, en prime, une petite comptine digne de celle d'un certain Freddy Krueger... La description de la jeune femme est magnifique et d'une grande sensualité.

Au final, STENOPE est un bon recueil fantastique et même, parfois, horrifique. Si les textes qui le composent sont d'une grande variété, on n'en retrouve pas moins la même petite musique d'un bout à l'autre. Le même style, c'est indéniable.

Patryck Ficini
17/11/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Sténopé ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €