Tales of Vampire


ORIGINE
Suède
Tales of Vampire Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Anders Banke

INTERPRETES
Petra Nielsen
Grete Havnesköld
Emma Aberg
Jonas Karlström
Mans Nathanaelson
Carl-Ake Eriksson
Critique Tales of Vampire
{Photo 1 de Tales of Vampire} Alors que la deuxième Guerre Mondiale touche à sa fin, perdus dans la neige, des volontaires SS suédois trouvent refuge dans une maison isolée en pleine forêt. A l'intérieur, ils sont attaqués par des vampires ! De nos jours, l'un des soldats transformés en vampire est désormais un célèbre chercheur et oeuvre dans le domaine de la génétique. Une femme, qui désire travailler avec le célèbre généticien, emménage avec sa fille dans la même ville. Chacune de son côté va découvrir le terrible secret...

TALE OF VAMPIRE commence de manière intéressante en nous transposant au milieu de la Seconde Guerre Mondiale avec des soldats SS en mauvaise posture. Alors que l'on commençait à apprécier l'idée d'avoir des nazis en guise de héros, le film saute plusieurs décennies et nous{Photo 2 de Tales of Vampire} nous retrouvons dans notre bon vieux 21ème siècle avec cette fois-ci comme protagonistes principaux une mère seule et une teenager... Frustrant, le film l'est pour plusieurs raisons, en particulier à cause d'un scénario qui manque profondément d'originalité. Il y a deux mois, dans Sueurs Froides, RETURN OF THE LIVING DEAD 5 proposait déjà une trame quasi-identique : des adolescents découvrent des fûts toxiques qu'ils consomment sous forme de drogues et se transforment en zombies ! Dans TALE OF VAMPIRE, des adolescents découvrent les pilules créées par le célèbre généticien qu'il a confectionnées pour transformer l'humanité en vampires. Etant donné que ces abrutis d'adolescents s'enfilent n'importe quoi du moment que ça les fait planer, ils ingurgitent les comprimés etse mettent à sucer le sang de tout ce qui bouge.

Néanmoins et contrairement au cinquième volet du RETOUR DES MORTS-VIVANTS, TALE OF VAMPIRE a bénéficié de plus de moyens. Alors que RETURN OF THE LIVING DEAD 5 investissait tout sur les effets gores et multipliait les filles topless, TALE OF VAMPIRE, quant à lui, préfère opter pour un divertissement plus grand public : pas de gore et encore moins d'érotisme... Ce qui est d'autant plus dommage que, production suédoise oblige, les filles sont particulièrement mignonnes (le casting féminin est le grand point fort du film).

TALE OF A VAMPIRE est à voir au second degré ; le ton est léger et les situations cocasses. La séquence la plus drôle est sans conteste celle où un flic est appelé pour interpeller un ado qui vient de massacrer un petit chien. Lorsqu'il veut pénétrer dans la cellule pour discuter avec le jeune délinquant, il ne comprend pas le comportement de ses collègues. En effet, ces derniers l'équipent comme un CRS partant pour mater une rébellion estudiantine et non un simple tueur de caniche... En revanche, le film ne fait pas l'impasse sur les blagues éculées comme lorsque l'un des ados vampires respire de l'hélium pour avoir une voix de minet et rire aux éclats.

TALE OF VAMPIRE ne se prend jamais au sérieux et n'est jamais prétentieux non plus. On pourrait le rapprocher de VAMPIRE, VOUS AVEZ DIT VAMPIRE ?, excellente comédie vampirique. Mais, là où le film de Tom Holland évitait de ridiculiser le genre et lui rendait même un vibrant hommage, celui d'Anders Banke le tourne en dérision en usant de blagues inappropriées. Entre TALE OF VAMPIRE et VAMPIRE, VOUS AVEZ DIT VAMPIRE ? et même RETURN OF THE LIVING DEAD 5, il existe une différence de taille, celle de vouloir en donner pour son argent au spectateur. Alors que les deux derniers ne sont jamais avares, TALE, lui, se limite à nous offrir une histoire sans surprise, des personnages peu charismatiques (excepté les filles) et des effets spéciaux numériques quelconques. Même les paysages enneigés sont sous-exploités puisque le film se déroule presque exclusivement en intérieur. L'exotisme tant attendu par l'originalité de l'identité suédoise du film n'est vraiment pas au rendez-vous non plus ; à la place nous avons droit à un film qui a aussi peu de personnalité qu'un meuble de chez Ikea.

André Quintaine
05/01/2010
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°35
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Tale Of Vampires DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Tales of Vampire ?
Tags du film
Vampire
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Tale of Vampires - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €