Terror 2000 : Germany out of Control

Terror 2000 : Intensivstation Deutschland


ORIGINE
Allemagne
Terror 2000 : Germany out of Control Affiche

ANNEE
1991-92
REALISATION

Christoph Schlingensief

INTERPRETES
Margit Carstensen
Peter Kern
Susanne Bredehöft
Alfred Edel
Artur Albrecht
Kalle Mews
Udo Kier
Brigitte Kausch
Dietrich Kuhlbrodt
Detlev Redinger
Christoph Schlingensief
Eva-Maria Kurz
Antje Schumacher
Critique Terror 2000 : Germany out of Control
{Photo 1 de Terror 2000 : Germany out of Control} Après 100 YEARS ADOLF HITLER et THE GERMAN CHAINSAW MASSACRE, également présentés lors de la onzième édition du LUFF, Christoph Schlingensief, avec toujours la même verve insolente, achève sa Trilogie Allemande en brossant un portrait au vitriol d'un pays bien éloigné du modèle économique et social que vantent les autorités quelques années après sa réunification. La folie galopante de ses films précédents atteint ici son paroxysme et c'est un véritable déluge de sang et de merde qui s'abat sur les institutions de l'Allemagne du Chancelier Helmut Kohl.

Dans la nouvelle Allemagne fraîchement réunifiée, une famille polonaise et un travailleur social chargé de les conduire au camp pou{Photo 2 de Terror 2000 : Germany out of Control} r réfugiés de Rassau, sont violemment attaqués par un groupuscule néo-nazi avant d'être portés disparus. Un couple de policier, l'inspecteur Körn et sa femme Margret, mène l'enquête dans le camps alors que la tension entre les requérants d'asile et la population locale ne cesse de monter. L'amour de la patrie et la haine de l'étranger sont régulièrement prêchés par le propriétaire d'un magasin de meubles bon marché et ses acolytes lors de réunions plus que patriotiques. En suivant une mystérieuse femme blonde, Körn reconnaît en certains membres de cette confrérie nazie, des preneurs d'otages à qui il avait déjà eu à faire de façon tragique dans le passé. Alors que les effectifs policiers sur place sont déjà insuffisants, Körn, motivé par une vengeance p{Photo 3 de Terror 2000 : Germany out of Control} ersonnelle, bascule dans la folie ambiante et commet lui aussi des actes impardonnables...

Avec ce film, Schlingensief éventre la nouvelle république allemande et jette ses viscères encore fumantes à la vue de tous. La peur de la perte d'identité suite à l'afflux massif d'étrangers est un terreau rance sur lequel les graines nauséabondes d'un extrémisme basique poussent allègrement. La police locale semble avoir baissé les bras, laissant le champ libre aux néo-nazis qui peuvent impunément se livrer à toutes sortes d'exactions, parfois avec l'aide de la population, encline à se laisser emporter par des idéaux douteux. Le couple Körn est vite dépassé par les événements qui se déroulent à Rassau et en dépit de la bonne volonté de Margret, ils ne peuvent e{Photo 4 de Terror 2000 : Germany out of Control} nrayer l'épidémie de haine qui s'installe. Quant aux hommes politiques, ils ont tout simplement abandonné la réalité pour se réfugier derrière de beaux discours. Dans le film, le Ministre de l'Intérieur ne se montre rapidement qu'au moment d'un événement médiatisé, avant de disparaître à nouveau sans répondre aux différents appels à l'aide qu'il a reçu.

Mais ce n'est pas tout, Schlingensief ravive également des souvenirs, quasi contemporains du tournage, douloureux et peu glorieux. Ainsi, le cauchemar qui hante Körn renvoie aux tragiques événements de Gladberg en 1988 durant lesquels deux hommes prennent plusieurs otages suite à l'attaque d'une banque. Après avoir tué un adolescent et provoqué indirectement la mort d'un policier, les malfrats sont arrêtés lors d'un assaut des forces de l'ordre qui entraînera la mort d'un second otage, laissant un troisième grièvement blessé.

Il ne faut donc pas se fier à l'aspect volontairement hystérique et grotesque de cette œuvre qui, derrière un déguisement de téléfilm policier, figure parmi les brûlots politiques les plus justes dans leur analyse d'une situation. Si juste, que quelques mois plus tard, en août 1992, dans le ville de Rostock, des centaines de néo-nazis attaqueront, durant plusieurs jours, à coup de cocktails Molotov des foyers d'immigrés, encouragés par des milliers de citadins venus assister aux émeutes comme à un spectacle. Le mal est déjà à l'intérieur du pays, voire à l'intérieur des cœurs et TERROR 2000 reste toujours d'actualité.

Éric Peretti
30/10/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Éric Peretti
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Black Movie 2015 : Toutes les couleurs de la vie
Black Movie 2015 : Toute la noirceur du monde
Black Movie 2014
Anahita Ghazvinizadeh : Rencontre avec une réalisatrice à suivre
Alfonso Acosta : Discussion autour d’une première œuvre
Café Flesh
Cannibal Holocaust
New York 1997
Punishment Park
Ré-Animator

Vous aimez Terror 2000 : Germany out of Control ?
Trailer Terror 2000 : Germany out of Control
Tags du film
Festival, LUFF
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €