The Jane Doe identity

The autopsy of Jane Doe


ORIGINE
Américain
The Jane Doe identity Affiche

ANNEE
2016
REALISATION

André Øvredal

INTERPRETES
Emile Hirsch
Brian Cox
AUTEUR DE L'ARTICLE: Sophie Schweitzer
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Pili
Baba Yaga
The Batwoman
Les Enquêtes du département V : Délivrance
Les Enquêtes du département V : Profanation
L'au-delà
Le bon, La brute et le Truand
Les yeux sans visage
Mulholland Drive
Suspiria

Critique The Jane Doe identity
{Photo 1 de The Jane Doe identity} Dans une petite ville, toute une famille a été massacrée dans sa maison. Dans cette dernière, caché dans la terre du sous-sol, la police découvre le cadavre d'une jeune femme. Qui est cette femme ? Que fait son corps là ? Face à cette énigme, le shérif demande à la famille Tilden, gérant la morgue et le funérarium locaux, d'autopsier en priorité le cadavre de l'inconnue.

THE AUTOPSY OF JANE DOE est un savant dosage de genres différents. Versant tantôt dans le fantastique, tantôt dans l'enquête, tantôt{Photo 2 de The Jane Doe identity} dans le thriller angoissant, les changements de ton surviennent régulièrement et de manière assez fluide et ludique. Cette fluidité repose sur deux qualités, un scénario bien construit, sachant jouer autant avec les attentes des spectateurs que les codes du genre mais également grâce à une mise en scène réfléchie, même si elle se révèle somme toute assez classique. L'ambiance est soignée et se réfère aux films culte. Ainsi certaines séquences font penser à L'AU-DELÀ de Lucio Fulci.

Le film est réalisé{Photo 3 de The Jane Doe identity} par André Øvredal. Ce dernier avait précédemment réalisé l'hilarant THE TROLL HUNTER qui parodiait les found foutage en proposant ce faux documentaire autour d'un chasseur de troll. THE AUTOPSY OF JANE DOE est son second long métrage et montre qu'il maîtrise sa mise en scène autant qu'il sait jouer avec les codes des genres. Pour son second long, il a fait appel à deux excellents acteurs sur lesquels le film repose entièrement puisqu'il s'agit d'un huis clos.

Emile Hirsch (INTO THE WILD) campe superbem{Photo 4 de The Jane Doe identity} ent le jeune homme qui rêve de quitter l'entreprise familiale mais n'ose cependant pas abandonner son père. Ce dernier est interprété par l'excellent acteur britannique Brian Cox. Il avait joué, entre autres, le docteur Hannibal Lecktor dans LE SIXIÈME SENS de Michael Mann. Le charisme des deux acteurs est primordial pour le film, et le pari est gagné, les fameuses épaules sont loin d'être frêles. Les deux acteurs magnétiques nous emportent littéralement par leur jeu dans cette angoissante nuit paraissant sans fin.

Les spectateurs sont confrontés à un scénario malin qui sait à chaque instant jouer avec les nerfs des personnages autant que les leurs. THE AUTOPSY OF JANE DOE se montre ludique et effrayant à la fois. Il propose une résolution de l'énigme posée par le corps de l'inconnue comme un jeu de piste. Les indices sont fournis lors de séquences terriblement angoissantes et qui progressent crescendo en intensité. Résultat, le film fonctionne comme une version horrifique de l'habituel film de détective.

Sophie Schweitzer
18/01/2017
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Jane Doe Identity BLURAY Zone B 20 €
The Jane Doe Identity DVD Zone 2 15 €
Vous aimez The Jane Doe identity ?
Trailer The Jane Doe identity
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Jane Doe Identity - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    20€
  • Pochette The Jane Doe Identity - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €