The chaser


ORIGINE
Corée
The chaser Affiche

ANNEE
2008
REALISATION

Na-Hong-Jin

INTERPRETES
Kim-Yoon-Seok
Ha-Jeong-Woo
Yeong-Hie-Seo
Critique The chaser
{Photo 1 de The chaser} Jung-Ho est un ancien policier devenu proxénète ; alors que plusieurs de ses « filles » ont disparu sans laisser de traces, il se rend compte qu'elles ont toutes eu leur dernier rendez vous avec le même client anonyme. Pensant avoir affaire à un « concurrent »malhonnête, Jung-Ho envoie la jeune call-girl Mi-Jin à sa rencontre et finit par lui mettre le grappin dessus après une éprouvante course-poursuite dans les ruelles de Séoul. Une fois arrêté, l'homme avoue avoir tué les prostitués et avoir laissé Mi-Jin à demi-morte ; Jung-Ho n'a plus que quelques heures pour essayer de sauver cette dernière...

L'émergence du cinéma de genre en Corée date du tout début des années 2000 qui virent une poignée de films ambitieux distribués et salués à un niveau international (JSA de Park-Chan-Wook, 2000 ; SHIRI de Je-Gyu-Kang ; MUSA de Kim-Sung-Soo,...). Formellement très aboutis, riches de thématiques et de personnages complexes, les films de genre coréens se divisent alors en deux catégories principales : le fantastique post R{Photo 2 de The chaser} ING (Hideo Nakata, 1998) avec entre autres PHONE (Ahn-Byeong -Ki, 2002), 2 SŒURS (Kim-Jee-Woon, 2003), INTO THE MIRROR (Kim-Seong-Ho, 2004) et le film noir à tendance sociale. Cette deuxième catégorie compte des réussites comme LA SIXIEME VICTIME (Chang-Yoon-Hyun, 2002), SYMPATHY FOR MR VENGEANCE (Park-Chan-Wook, 2003) ou MEMORIES OF MURDER (Joon-Ho-Bong, 2004) qui ont comme points communs une description sans fard des dysfonctionnements de la société coréenne et un portrait très pessimiste et très cruel de l'humanité en général. THE CHASER est le premier film de Na-Hong-Jin dont on peut dire d'entrée qu'il se positionne à merveille dans la lignée des films noirs pré-cités : il en partage le goût de la satire sociale et des ambiances dépressives. La première partie du film semble placée sous le signe de la relecture de deux classiques du polar urbain américain : NEW YORK 2 HEURES DU MATIN de Abel Ferrara (1984) pour son proxénète qui se mue en « vigilante » et SEVEN de David Fincher (1995) pour la course-poursuite{Photo 3 de The chaser} impressionnante pour appréhender le tueur en série, l'arrestation de celui-ci en milieu de métrage et l'ambiance pluvieuse. Mais le sentiment de déjà-vu s'efface progressivement car les personnages principaux sont diamétralement opposés à leurs pendants américains : Jung-Ho le proxénète s'inquiète uniquement du fric qu'il va perdre s'il ne retrouve pas ses « gagneuses » et le tueur en série a tout du débile léger, très éloigné du machiavélisme du John Doe de SEVEN. La caractérisation de ces deux personnages pourtant très archétypaux évite les clichés et opte pour une vraie complexité en faisant évoluer le premier (le proxénète purement matérialiste s'humanise au contact d'une enfant) et en montrant le second agir de façon paradoxale d'une séquence à l'autre : une scène insoutenable nous le montre, burin et marteau à la main, fracasser sans émotion le crâne d'une de ses victimes, tandis que peu après, les policiers qui l'interrogent ont face à eux un jeune homme gauche, un peu benêt, à l'attitude penaude... Le récit{Photo 4 de The chaser} de THE CHASER est un peu à l'image du traitement des personnages : changeant, inattendu, le scénario privilégiant un jeu de fausses pistes et de fausses résolutions. Tout se joue dans les ruelles ascendantes, étroites et désertes d'un quartier résidentiel de Séoul filmé comme un angoissant labyrinthe symbolique dans lequel Jung-Ho essaie de retrouver Mi-Jin dans une quête prenant les allures d'une rédemption. Le réalisateur Na-Hong-Jin déploie alors une mise en image virtuose de cette chasse à l'homme puis de cette course contre la mort dans laquelle réalisme et stylisation s'épousent parfaitement : caméra à l'épaule ou décadrages côtoient harmonieusement une photographie nocturne très travaillée ou d'excellents effets de ralenti. THE CHASER parvient dès les scènes d'introduction à installer une atmosphère noire et étouffante, à la fois par son sujet, ses personnages et par sa façon de mettre en valeur les différents espaces, tous clos et désincarnés. De manière encore une fois tout à fait inattendue, le métrage bifurque après un premier tiers (et l'arrestation du tueur) vers un registre plus léger en faisant alterner scènes burlesques (les bagarres entre les différentes unités de la police) et humour noir (les réactions idiotes du tueur). Cette rupture de tonalité, outre le fait de permettre au spectateur de souffler un peu après quarante minutes de violence et de suspense, va donner forme à un sous texte ouvertement politique dans lequel les instances dirigeantes du pays (police et justice) sont dénoncées (la vie d'une prostituée a moins d'importance que l'attentat scatologique dont a été victime le maire de la ville !). Le troisième et dernier acte du film, d'une grande brutalité qui évite cependant avec subtilité les plans trop graphiques, atteint une dimension lyrique et tragique qui laisse le spectateur sur le carreau. A l'instar de nombreux films coréens récents (INTO THE MIRROR, 2 SŒURS et prochainement THE HOST de Joon-Ho-Bong), THE CHASER devrait être remaké aux Etats-Unis : on attend le résultat sans aucune impatience.

Alexandre Lecouffe
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: Alexandre Lecouffe
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'espion qui venait du surgelé
Le prix du danger
Glissements progressifs du plaisir
Le manoir de la terreur
Barbe-Bleue
La Horde Sauvage
Les Yeux Sans Visage
Mad Max
Suspiria
Zu Les Guerruers De La Montagne Magique


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Chaser DVD Zone 3 28.95 €
The Chaser DVD Zone 3 17.95 €
The Chaser DVD Zone 2 17 €
The Chaser BLURAY Zone B 25 €
The Chaser DVD Zone 2 20 €
Vous aimez The chaser ?
Trailer The chaser
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Chaser - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    28.95€
  • Pochette The Chaser - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    17.95€
  • Pochette The Chaser - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    17€
  • Pochette The Chaser - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    25€
  • Pochette The Chaser - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €