The Eye Ten

Oxyde Brothers


ORIGINE
Hong Kong
The Eye Ten Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Oxyde Brothers

INTERPRETES
Isabelle Leong
Kate Yeung
Po-Lin Chen
Yu Gu
Ray Macdonald
AUTEUR DE L'ARTICLE: Chrystelle Cavaglia
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Samouraï du Crépuscule
Truck
Prison On Fire 2
Mudori
Shaolin Vs Wu-Tang
Créatures Célestes
Edouard Aux Mains D’argent
Le Labyrinthe De Pan
Totoro
Wolf Creek

Critique The Eye Ten
{Photo 1 de The Eye Ten} Pour ce troisième volet de THE EYE, on retrouve les frères Pang à la réalisation. Comme ses deux prédécesseurs, THE EYE 10 est lui aussi un film de revenants. Cette fois, c'est l'histoire de lycéens qui veulent voir des fantômes. Cinq copains partent en Thaïlande chez l'un d'eux, pour les vacances. En chemin, le bus s'arrête quelques minutes à cause d'un accident : le cadavr{Photo 2 de The Eye Ten} e d'une jeune fille est étendu sur la route à côté d'une voiture. Ils sont choqués et l'un d'eux filme la scène avec son camescope. Une fois arrivés, ils passent la soirée à se faire peur en se racontant des histoires de revenants. C'est alors que Chongkwai (Ray Macdonald), leur hôte, leur montre un livre qui parle d'un rituel pour appeler les esprits : The 10 encounters...{Photo 3 de The Eye Ten} Tout d'abord, le scénario n'est pas nouveau et comporte quelques éléments non aboutis. Notamment le personnage du vieux bibliothécaire, mais surtout le fait que le livre change en fonction de ceux qui l'utilisent. Ces passages ne sont pas assez exploités. La mise en scène est lente et dépourvue d'intensité. Heureusement, la musique est là pour essayer de nous mettre la press{Photo 4 de The Eye Ten} ion. L'action est même parfois ridicule, comme par exemple la scène où Tak (Po-Lin Chen) est possédé. Il se met à breaker dans le couloir d'un immeuble et les gens sortent pour applaudir. De plus, l'effet visuel n'est pas toujours réussi, même si les spectres sont à peine plus effrayants que dans THE EYE 2. Ici, ils sont, pour la plupart, recouverts de peinture verte et filmés avec un flou faussement artistique.

Le rendu est plus comique que cauchemardesque. Ainsi, il est relativement difficile de se mettre dans l'ambiance de ce métrage, où l'atmosphère n'est ni vraiment inquiètante ni très angoissante.

Finalement, THE EYE 10 est assez décevant et ne vous fera pas plus flipper que THE EYE 2. Ça reste un film pour adolescents avec des adolescents.

Chrystelle Cavaglia
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°26
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Eye 10 DVD Toutes zones 16.50 €
The Eye 3 DVD Zone 2 19.75 €
Vous aimez The Eye Ten ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Eye 10 - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    16.50€
  • Pochette The Eye 3 - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.75€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €