The Giant Behemoth


ORIGINE
USA
The Giant Behemoth Affiche

ANNEE
1959
REALISATION

Eugène Lourié

INTERPRETES
Gene Evans
André Morell
Critique The Giant Behemoth
{Photo 1 de The Giant Behemoth} Dans un petit village de Cornouailles, un pêcheur est retrouvé mort dans d'étranges circonstances. Deux savants sont envoyés et découvrent l'existence d'un monstre préhistorique réveillé par des expériences nucléaires ! Ce dernier se dirige sur Londres et sème la destruction avant d'être anéanti...

Réalisateur anglo-américain d'origine franco-russe né en 1902, Eugène Lourié eût une carrière cinématographique scindée en deux parties. Tout d'abord en France où il e{Photo 2 de The Giant Behemoth} xerça en tant que décorateur travaillant sous la direction de réalisateurs de renom : Renoir, Allegret ou Chenal. Puis aux Etats-Unis où il tourna aux côtés de Charlie Chaplin. Ce n'est qu'en 1953 qu'il se fera une certaine notoriété dans le domaine du cinéma fantastique en réalisant LE MONSTRE DES TEMPS PERDUS adapté d'un roman de Ray Bradbury (La Corne de Brume) et dont les effets spéciaux sont signés Ray Harryausen. Là, il démontre le péril de l'atome qui va en{Photo 3 de The Giant Behemoth} gendrer le réveil d'un monstre préhistorique semant le désordre à New York. Ce fil conducteur fit d'ailleurs impression auprès du public japonais dont un certain Inoshiro Honda, futur réalisateur de GODZILLA.

THE GIANT BEHEMOTH que Lourié réalise en 1958 suit la même logique que le précédant avec cette fois un dinosaure géant imaginé par Robert et Allan J. Adler qui en écriront un script basique et linéaire dont les effets spéciaux seront conçus par quatre hommes{Photo 4 de The Giant Behemoth} : Louis de Witt, Jack Rabbin, Irving Block et le grand Willis O'Brien. Au générique, on retrouve André Morell le futur Docteur Watson du CHIEN DES BASKERVILLE de Terence Fisher. Eugène Lourié tournera par la suite THE COLOSSUS OF NEW YORK avec Ross Martin alias Artemus Gordon de la série des Mystères de l'Ouest, puis finira en apothéose avec GORGO qu'il réalisera dans les studios de Londres. Il est bien dommage que sa carrière dans le fantastique s'arrêta ici, car ses trois films à bestioles égaleront bien les futures productions nippones mettant en vedette Godzilla, Varan, Ghidora ou Mothra. Ses trois métrages prouvent bien que nous avions à faire à un réalisateur dont la mise en scène fut raffinée voire grandiose, et mêlée d'un zeste d'humour. Eugène Lourié retournera à son premier amour, la direction artistique et on verra son nom inscrit aux génériques de films comme SHOCK CORRIDOR ou CONFESSION D'UN MANGEUR D'OPIUM.

Eric Escofier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Eric Escofier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Frankenstein 1970
Monolith Monsters
Leech Woman
The Deadly Mantis
L'Oasis des Tempêtes
La Malédiction d’Arkham
Le Bal des Vampires
Le Cimetière des Morts-Vivants
Les Maîtresses de Dracula
L’Empreinte de Frankenstein


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Cult Camp Classics: Volume 1 - Sci-fi Thrillers DVD Zone 1 35.75 €
Das Ungeheuer Von Loch Ness Epuise/out Of Print DVD Zone 2 NC €
El Monstruo Submarino + El Ataque De Los Cangrejos Gigantes DVD Zone 2 20 €
The Giant Behemoth DVD Zone 1 20.74 €
Vous aimez The Giant Behemoth ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Cult Camp Classics: Volume 1 - Sci-Fi Thrillers - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    35.75€
  • Pochette Das Ungeheuer von Loch Ness EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    NC€
  • Pochette El monstruo Submarino + El Ataque de los Cangrejos Gigantes - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette The Giant Behemoth - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.74€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €