The Last Winter


ORIGINE
USA
The Last Winter Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Larry Fessenden

INTERPRETES
Ron Perlman
James LeGros
Connie Britton
Zach Gilford
Kevin Corrigan
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique The Last Winter
{Photo 1 de The Last Winter} En Alaska, une demi-douzaine d'hommes travaille à extraire du pétrole du sol gelé du grand nord. Parmi eux, deux scientifiques vérifient que les choix de l'entreprise North sont écologiquement viables et ne mettent pas en danger la toundra.

Mais leurs avis sont peu suivis et très vite, des tensions éclatent dans le groupe, en particulier entre Ed (Ron Perlman), le chef d'équipe, et James (James LeGros), responsable du pole écologique de l'entreprise.

Par ailleurs, l'un des hommes fait preuve d'une étrange fascination pour un puits forgé par North et abandonné sans raison. Le reste de l'équipe n'accorde pas vraiment d'importance à l'état d'esprit de leur collègue. Quelques jours passent et on le retrouve deho{Photo 2 de The Last Winter} rs, complètement gelé. En guise de testament, il a laissé une vidéo dans laquelle il filme les monstres qui nous entourent et qui le harcelaient.

Ceux d'entre vous qui ont déjà vu WENDIGO, le précédent film de Larry Fessenden, signé en 2001, ne seront pas dépaysés par son nouveau bébé.

Dans THE LAST WINTER, on retrouve la neige, omniprésente, mais également la même trame scénaristique. Là encore, nous avons droit à un fantastique qui sait se faire désirer. D'ailleurs, ce dernier restera ambigu et les monstres qui apparaissent en conclusion du métrage peuvent tout à fait provenir de l'imagination des protagonistes, tout comme ceux de WENDIO.

Même le message asséné par THE LAST WINTER semble prolonger celui d{Photo 3 de The Last Winter} e WENDIGO. WENDIGO était une réflexion sur la représentation des monstres dans l'enfance. THE LAST WINTER, quant à lui, peut également être perçu comme une réflexion sur la monstruosité, mais cette fois-ci à l'âge adulte.

THE LAST WINTER est aussi un film écologiste. Il s'approprie les peurs engendrées par le réchauffement de la planète pour imaginer les pires scénarios. Que se passerait-il si la glace libérait une force inconnue : des fantômes, des monstres, un gaz hallucinogène ?

Le film auquel THE LAST WINTER fait le plus penser reste néanmoins THE THING. L'unité de lieu est la même. Les protagonistes sont isolés du reste du monde dans des préfabriqués dans le grand nord. Dehors, la neige est omniprésent{Photo 4 de The Last Winter} e et l'équipe de scientifique ne peut se fier qu'à elle-même.

Contrairement au chef-d'œuvre de John Carpenter, THE LAST WINTER n'est cependant pas un film à effets spéciaux. Les relations qui s'installent dans l'équipe ne reposent pas sur la paranoïa. Seuls les points de vue diffèrent sur la façon d'agir. L'un des protagonistes pense écologie, l'autre au bien de l'entreprise.

On trouve ici une réflexion intéressante sur notre équilibre économie/écologie. Un équilibre schizophrène dans lequel on demande aux entreprises de faire du profit, et en même temps de respecter l'écologie. Cette symbiose semble impossible.

Si le film se fie principalement au jeu des acteurs pour asseoir son suspens, force est de constater que Larry Fessenden sait également manier la caméra lorsque l'action pointe son nez. THE LAST WINTER dispose en effet d'une scène impressionnante qui finit d'en faire un produit complet.

Les films de Larry Fressenden évitent l'humour lourdingue des productions grand public, ce qui démontre le respect qu'il porte à son oeuvre. Ses deux films poussent à la réflexion, sans complaisance et sans polémique. Si ses films (peut-être en raison du fait qu'ils sont à peine plus intimistes que la moyenne) ne déclenchent pas les passions dans les foules, Larry Fessenden a su démontrer qu'il était un réalisateur qui compte dans le cinéma fantastique actuel. Pour le bien du genre, espérons qu'il lui restera fidèle.

André Quintaine
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Last Winter DVD Zone 1 33.74 €
The Last Winter DVD Zone 2 20 €
Vous aimez The Last Winter ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Last Winter - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    33.74€
  • Pochette The Last Winter - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €