The Ministers


ORIGINE
USA
The Ministers Affiche

ANNEE
2009
REALISATION

Franc. Reyes

INTERPRETES
John Leguizamo
Harvey Keitel
Florencia Lozano
Critique The Ministers
{Photo 1 de The Ministers} Deux fanatiques religieux se faisant appeler les Ministers descendent un policier devant sa femme et sa fille. Des années après, la petite fille est devenue policière, comme son père. Quand les Ministers frappent à nouveau, tuant un homme qui vient de sortir de prison, elle décide de les retrouver coûte que coûte.

Franc Reyes, ancien danseur/chorégraphe, écrit et réalise ce polar. L'héroïne y est incarnée par Florencia Lozano, qui a la chance d'avoir comme partenaire le grand Harvey Keitel. Ce dernier connait certes une baisse de régime dans sa carrière, mais il apporte son indéniable talent et son charisme à ce rôle de fli{Photo 2 de The Ministers} c protecteur et un peu alcoolique. Les Ministers (qui sont des frères jumeaux) sont joués par John Leguizamo, un excellent second rôle hollywoodien. Nous avons ainsi pu le voir dans la série Urgences ou dans des films aussi divers que LAND OF THE DEAD, DOMMAGE COLLATERAL ou encore SUMMER OF SAM. Certes, son double rôle est un peu caricatural, mais il s'en sort plutôt bien, donnant du corps à ces jumeaux tueurs et fanatiques.

Le côté caricatural, d'ailleurs, s'étend aux différents protagonistes. Florencia Lozano donne vie à une jeune femme avide de vengeance et solitaire. Quant à Harvey Keitel, il incarne un flic cachant un{Photo 3 de The Ministers} lourd passé, un dinosaure protecteur et compétent mais alcoolique. Il y a aussi les flics pourris des stups, la lieutenant dure mais juste, le chef de gang qui défend ses subordonnés mais qui est sociopathe (Luis Antonio Ramos est peu présent mais génial dans ce rôle) et d'autres personnages tout aussi caricaturaux. C'est un peu dommage, mais les acteurs parviennent à faire oublier cela, et l'histoire est assez intéressante (bien que totalement prévisible) pour nous empêcher de nous attarder sur ce point. Le côté religieux du métrage est, hélas, trop appuyé et manque cruellement de finesse, étant lui aussi très caricatural. Les{Photo 4 de The Ministers} Ministers, s'appelant Dante et Perfecto, récitent des versets de la bible à tout bout de champ, et ce sujet aurait mérité d'être traité avec un peu plus de subtilité, tout comme les rapports qu'ils entretiennent l'un envers l'autre.

Cependant, le film, en débutant très fort (le premier meurtre, survenant au milieu d'une scène bucolique, est d'une grande brutalité) suscite immédiatement l'intérêt. Et même si, par la suite, il est assez aisé d'anticiper l'action, le métrage se laisse regarder. Les dialogues collent bien au film et, si la réalisation n'est pas exceptionnelle, elle est très correcte.

THE MINISTERS n'est pas un film d'action (à part une scène de torture et le meurtre du policier durant les premières minutes, il n'y a pas beaucoup de scènes brutales ou pleines d'adrénaline) ni même un véritable polar. En effet, l'identité des tueurs est révélée très tôt, et leurs motivations suivent rapidement. L'histoire s'intéresse à l'évolution des personnages, à leur déchéance, à l'amour impossible entre l'héroïne et Dante... En ce sens, THE MINISTERS est plutôt un drame.

Et si, au final, le métrage possède quelques longueurs (malgré une durée assez courte) et qu'il ne restera pas dans les mémoires, il permet de passer un moment plutôt agréable.

Yannik Vanesse
27/05/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Le Pionnier de l'espace
Le Scorpion Rouge
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Vous aimez The Ministers ?
Trailer The Ministers
Tags du film
Polar, Tueur en série
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €