The Vampire


ORIGINE
USA
The Vampire Affiche

ANNEE
1956
REALISATION

Paul Landres

INTERPRETES
John Beal
Coleen Gray
Kenneth Tobey
AUTEUR DE L'ARTICLE: Eric Escofier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Frankenstein 1970
Monolith Monsters
Leech Woman
The Deadly Mantis
L'Oasis des Tempêtes
La Malédiction d’Arkham
Le Bal des Vampires
Le Cimetière des Morts-Vivants
Les Maîtresses de Dracula
L’Empreinte de Frankenstein

Critique The Vampire
{Photo 1 de The Vampire} Un petit garçon se rend à la demeure du docteur Matt Campbell et trouve ce dernier à moitié inconscient, lui implorant d'aller chercher le Docteur Beecher. Lorsque celui-ci arrive, Campbell décède après lui avoir donné une boîte de pilules et murmuré : « j'ai trouvé la solution ». Fortement éprouvé, Beecher rentre chez lui où il retrouve sa fille Betsy. Victime de violentes migraines, il lui demande de prendre sa boîte de cachets qui se trouve dans la{Photo 2 de The Vampire} poche de sa veste. Par inadvertance, Betsy se trompe et lui donne les pilules de Campbell ; par la suite, des morts mystérieuses ont lieu...

Certain d'en être le responsable, Beecher consulte le Docteur Will Beaumont qui jadis avait travaillé avec Campbell. Il lui avoue que les pilules de son confrère avaient été faites à partir de sang de chauve-souris...

THE VAMPIRE fait parti de ces films qui ont été malheureusement expédié dans les oubliettes.{Photo 3 de The Vampire} La faute en incombe le plus souvent aux distributeurs car il arrivait parfois que ce genre de films ne franchisse pas les douanes françaises! C'est le cas hélas de cet excellent film signé par Paul Landres. Paul Landres, ou Paul Landers, débuta dans le cinéma comme distributeur de films de 1937 à 1954. Il réalisera quelques films dont ce curieux VAMPIRE avant de s'éclipser vers le petit écran où il se fera une sérieuse réputation en signant des réalis{Photo 4 de The Vampire} ations de feuilletons tels que DAKTARI, DANIEL BOONE ou encore FLIPPER LE DAUPHIN.

Ici, le scénario revient à Patricia Felder qui va faire de son héros, le Docteur Beecher, un personnage se rapprochant plus du héros de Stevenson que de celui imaginé par Bram Stoker. Beecher est victime d'une profonde erreur qui l'amène à se transformer en un horrible monstre dont le maquillage signé Don Robertson est tout à fait saisissant. Pour incarner cet infortuné docteur, Paul Landres engagea l'acteur John Beal qui venait du théâtre. De son vrai nom : James Alexander Bliendung, il fera une première apparition au cinéma en 1939 dans THE CAT AND THE CANARY d'Elliot Nugent ainsi que dans une version des MISERABLES en 1938 de Richard Boleslawack aux côtés de Charles Laughton. Ce VAMPIRE sera sa seule interprétation dans le domaine de l'horreur puisque lui aussi se tournera vers le petit écran avant de s'éteindre.

Eric Escofier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Vampire/return Of Dracula DVD Zone 1 16.84 €
Vous aimez The Vampire ?
Tags du film
Vampire
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Vampire/Return of Dracula - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    16.84€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €