Théâtre De Sang

Theatre Of Blood


ORIGINE
Royaume-Uni
Théâtre De Sang Affiche

ANNEE
1973
REALISATION

Douglas Hickox

INTERPRETES
Vincent Price
Diana Rigg
Ian Hendry
Harry Andrews
Coral Browne
AUTEUR DE L'ARTICLE: Vincent Trajan
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Exterminator
Le Livre De La Jungle
Les Mille et Une Nuits
Le Monstre De Londres
Buck Rogers Au 25e Siècle
28 Semaines Plus Tard
Class 1984
Le Bon, La Brute Et Le Truand
Massacre A La Tronçonneuse
Orange Mécanique

Critique Théâtre De Sang
{Photo 1 de Théâtre De Sang} Edward Lionheart (Vincent Price) est acteur voué corps et âme à la tragédie shakespearienne. Las d'être éreinté par la critique et de s'être vu refusé un prix d'interprétation, l'homme se jette dans la Tamise, non sans avoir menacé ses détracteurs. Quelques temps plus tard, les mêmes critiques qui avaient poussé Lionheart au désespoir meurent les uns après les autres, dans des circonstances qui rappellent différents épisodes des tragédies de Shakespeare...

A la fin des 60's, le réalisateur anglais Douglas Hickox s'impose comme l'un des cinéastes les plus en vue du Royaume-Uni, grâce aux succès commerciaux de ses trois premiers films LES BICYCLETTES DES BELSIZE (1968), ENTERTAINING Mr SLOANE (1969) et SITTING TARGET (1972). Adoubé par ses pairs et doté d'une sacrée maîtrise technique ès cinéma, l'homme remporte tous les suffrages.

Il n'en fallait pas moins{Photo 2 de Théâtre De Sang} pour que l'annonce de la mise en chantier de son nouveau film THEATRE OF BLOOD avec Vincent Price ne s'attire les faveurs de tous les acteurs britanniques les plus réputés de l'époque, dans un casting de luxe composé de vieux lions. Ainsi, Harry Andrews (THE HILL), Coral Browne (AUNTIE MAME), Robert Coote (MY FAIRE LADY), Jack Hawkins (LAURENCE D'ARABIE), Michael Hordern (GHANDI), Arthur Lowe (THE RULING CLASS), Joan Hickson (MISS MARPLE), Robert Morley (THE AFRICAN QUEEN), Milo O'Shea (THE ADDING MACHINE), Diana Dors (OLIVER TWIST) et Dennis Price (KIND HEARTS AND CORONETS) ont tous répondu à l'appel de Douglas Hickox.

Parmi eux, on retrouve aussi la charmante Diana Rigg l'égérie de CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR, ainsi que Ian Hendry (le personnage principal de la première saison du feuilleton avec Patrick McKnee en 1961).

A partir de là, il n'est donc pa{Photo 3 de Théâtre De Sang} s étonnant de voir que THEATRE OF BLOOD emprunte énormément aux ambiances de cette série mythique, notamment dans la mise en scène des meurtres au travers de situations originales, teintées d'humour noir à la sauce british (le combat à l'épée sur les trampolines, la noyade dans un tonneau de vin etc.) et d'une sacrée dose de nonsense qui n'est pas sans rappeler l'œuvre des Monty Python (Vincent Price déclamant des tirades de Shakespeare à qui veut bien l'entendre après chaque meurtre, sous les applaudissements fournis de ses acolytes, des SDF avinés du début à la fin du film...).

Véritable clé de voûte de THEATRE OF BLOOD, l'humour noir auréolé de folie furieuse, reste le point fort du métrage, notamment grâce à l'excellence de l'interprétation de Vincent Price qui porte à lui seul le film sur ses épaules. L'homme dévoile ici une facette comique q{Photo 4 de Théâtre De Sang} u'on ne lui connaissait pas vraiment, et se paye même le luxe de rester très juste... même dans la surenchère théâtrale de son personnage !

De plus, les déguisements décalés utilisés par l'ignoble Lionheart pour commettre ses meurtres (l'apparat du coiffeur gay à la coupe afro est exceptionnel) et la galerie des personnages originaux, apportent un côté délicieusement barré à l'ensemble qui ne semble pas tellement loin de la saga de la PANTHERE ROSE avec Peter Sellers ou bien de l'univers du BRITANNIA HOSPITAL de Lindsay Anderson.

Mais au-delà de la force comique du métrage, THEATRE OF BLOOD n'en reste pas moins un excellent film de genre aux aspects horrifiques grandement maîtrisés.

De plus, le réalisateur Douglas Hickox réussit à nous dépeindre une sorte de satyre sociale sur la difficulté pour un acteur de faire face aux critiques assassines et de ne pas connaître la reconnaissance de ses pairs, malgré de longues années de travail.

Edward Lionheart se pose donc comme le gardien du temple - avec des méthodes extrêmes - et s'impose de fait, comme le dernier des « justes ». Et mine de rien, cette petite parabole au travers de la folie ambiante du film, invite le spectateur à réfléchir sur la place de l'art véritable de la comédie au sein du show business actuel...

THEATRE OF BLOOD fait donc partie de ces films inclassables mais ô combien accrocheurs, qui oscillent entre horreur pure délicieusement gore et comédie barrée à l'anglaise, avec un Vincent Price tout simplement impeccable dans son rôle d'acteur raté qui cherche à se venger des critiques en mettant en scène leur assassinat en fonction des œuvres de Shakespeare. Une réponse sans concession à la sempiternelle question « To be or not to be... »

Vincent Trajan
27/12/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Theater Of Blood/madhouse DVD Zone 1 39.00 €
Theatre De Sang DVD Zone 2 10.50 €
Vous aimez Théâtre De Sang ?
Trailer Théâtre De Sang
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Theater of Blood/Madhouse - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    39.00€
  • Pochette THEATRE DE SANG - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €