Tokyo X erotica


ORIGINE
Japon
Tokyo X erotica Affiche

ANNEE
2001
REALISATION

Takahisa Zeze

INTERPRETES
Yuji Ishikawa
Takeshi Ito
Mayuko Sasaki
Yumeko Sasaki...
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Delvaux
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les garçons sauvages
L'emprise des ténèbres
Tokyo Vampire hotel
Ni juge, ni soumise
Ugly nasty people
Conan le Barbare
C’est Arrivé Près De Chez Vous
Marquis
Princesse Mononoke
Sacré Graal

Critique Tokyo X erotica
{Photo 1 de Tokyo X erotica} TOKYO X EROTICA, c'est un peu l'objet étrange dont on se demande au final qu'en penser. Nous n'allons pas trop nous attarder sur l'histoire, elle est assez décousue. Kenji et Haruka se rencontrent, se fréquentent, se séparent, meurent (elle, assassinée par le client qu'elle racolait ; lui, dans l'attentat au gaz sarin du métro tokyoïte) et même ressuscitent. A la mi-film, on s'éloigne un moment de ces deux personnages pour suivre deux autres couples et leur double cocufiage. A intervalles réguliers, des mic{Photo 2 de Tokyo X erotica} ro-trottoir brisent la narration en posant des questions existentielles à l'un ou l'autre quidam (« qu'est ce qui est plus long : le temps avant la naissance ou celui après la mort ? »).

Tout cela se révèle un peu abstrait. Il n'est pas interdit de chercher une signification profonde à l'ensemble, mais pour notre part, nous restons dubitatif quant au message ou aux intentions de Zeze.

Le réalisateur réutilise le procédé que Wong Kar Wai développait sur IN THE MOOD FOR LOVE : quelques séquences situées t{Photo 3 de Tokyo X erotica} emporellement par un carton précisant l'année où elles se déroulent. Mais au sein de ces chapitres, l'action n'est pas bien marquée. On nous égare donc volontairement.

La réalisation use des voix off, des surexpositions, des ralentis, ou de l'alternance de la couleur et du noir et blanc, sans cependant qu'on retire de ces choix une signification précise ou une quelconque pertinence. Rien de vraiment désagréable mais plutôt l'impression de la gratuité totale du procédé.

Les passages « érotiques » n'ont pas{Photo 4 de Tokyo X erotica} vraiment vocation à exciter mais se signalent par quelques idées grotesquement réjouissantes : ainsi du sperme recueilli dans un pistolet à eau que s'enfonce ensuite l'héroïne dans le vagin, puis dont elle tire une seconde bordée sur le visage de son partenaire, inversant la « figure » classique de l'éjaculation faciale.

Takahisa Zeze fait partie des grands noms du cinéma érotique japonais contemporain. Quelques uns de ses films ont trouvé leur chemin en Europe, essentiellement vers les festivals. Des actrices de TOKYO X EROTICA, on connaît un peu Yumeko Sasaki pour l'avoir croisée dans un des rares pinku diffusé en salle en Europe : I.K.U (2000). Auparavant, Zeze l'avait dirigée dès 1999. Quant à son partenaire Takeshi Ito, il a fait partie de THE GLAMOROUS LIFE OF SACHIKO HANAI dont nous vous parlions dans notre dossier sur le BIFFF 2007, ou encore de RAYGIO, toujours de Zeze.

Cliquez ici pour lire l'article sur Empty Room

Philippe Delvaux
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Tokyo X Erotica DVD Zone 1 20.99 €
Tokyo X Erotica DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Tokyo X erotica ?
Trailer Tokyo X erotica
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Tokyo X Erotica - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.99€
  • Pochette Tokyo X Erotica - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €