Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak...


ORIGINE
France
Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak... Affiche

ANNEE
2001
REALISATION

Jordan Kazinetz

Critique Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêv
{Photo 1 de Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak...} Ce qui est sympathique dans ces trois films de Jordan Kazinetz, c'est qu'ils ne se prennent jamais au sérieux. J'ai déjà souvent râlé sur ces films amateurs qui essayent sans moyens de faire comme les " grands ". Ici, on est loin de cet état d'esprit. Les auteurs de ces trois films ne se prennent pas la tête et n'en font jamais trop.

Dans TOWER OF THE DEAD, trois jeunes décident de passer une nuit dans les bois mais sans savoir qu'ils sont déjà habités par une sorte de zombie monst{Photo 2 de Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak...} rueux. Dans GORDORAK LE FLESHMAKER CONTRE LES ZOMBIES il n'y a pas vraiment de scénario. Ca se passe dans une forêt et un type butte tous les zombies qui passent sur son chemin. Le premier s'inspire un peu de BLAIRWITCH et le second de VERSUS. Ces deux films s'avèrent plutôt sympas. Le passage où les jeunes se retrouvent dans le noir à la nuit tombée et sont plus qu'inquiets est plutôt bien rendu.

GORDORAK s'avère néanmoins plus jouissif de par ses excès outranciers dans le gore ma{Photo 3 de Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak...} is également dans le scato. C'est très premier degré, pas forcément très intelligent mais outrancier, et ça, on aime ! En outre, Jordan Kazinetz s'est donné de la peine pour faire des effets gores qui ressemblent à des effets spéciaux. Pour une fois, le gore ne se limite pas à de la barbaque achetée chez le boucher du coin et délicatement déposée sur les protagonistes. Même si ces effets ne valent pas grand-chose, ils attestent d'un effort et d'une ingéniosité certaine par moment. Ceque l'on regrettera néanmoins, c'est la mise en scène qui est particulièrement bâclée. On ne refait pas un plan lorsqu'un des comédiens se met à rire, le montage est également souvent raté. C'est un peu dommage car ce qui se déroule à l'écran méritait sans doute un meilleur traitement.

J'ai gardé EVISCERATION D'UN RÊVE pour la fin car celui-ci s'avère différent des autres. Le scénario est en effet plus poussé, malheureusement, la mise en scène reste égale à elle-même. Du coup, il y a des passages qui restent obscurs. EVISCERATION D'UN RÊVE, malgré un scénario plus ambitieux s'avère finalement moins bon et intéressant que les deux autres films dont le sujet est simplement jouissif.

GORDORAK reste donc le meilleur de ces trois films. Il est furieux, très gore et outrancier, et également moins bâclé au niveau de la mise en scène que les deux premiers films. Ceux d'entre vous qui aiment les produits amateurs qui répondent à ces critères seront sans doute satisfaits.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°16
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Indie Eye
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Gordorak Le Fleshmaker Edition Spéciale !! Epuise VHS 0 €
Tower Of The Dead, Eviscération D'un Rêve, Gordorak Epuise/out Of Print DVD Toutes zones NC €
Vous aimez Tower of The Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak... ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Gordorak le Fleshmaker Edition Spéciale !! EPUISE - VHS
    VHS
    0€
  • Pochette Tower of the Dead, Eviscération d'un Rêve, Gordorak EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    NC€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €