Trog


ORIGINE
Angleterre
Trog Affiche

ANNEE
1970
REALISATION

Freddie Francis

INTERPRETES
Joan Crawford
Michael Gough
Bernard Kay
Kim Braden
AUTEUR DE L'ARTICLE: Nassim Ben Allal
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
John dies at the end
Cul-de-sac
Répulsion
La charge de la brigade légère
Mondwest
Les Aventures de Jack Burton
Les Frissons de L’angoisse
The Killer
The Thing
Y’a-t-il Un Pilote Dans L’avion?

Critique Trog
{Photo 1 de Trog} Chef opérateur émérite (on lui doit de nombreuses collaborations avec David Lynch), Freddie Francis a mené en parallèle à son travail de directeur photo, une carrière de réalisateur, essentiellement dans le film de genre. Auteur remarqué de L'EMPREINTE DE FRANKENSTEIN et de DRACULA ET LES FEMMES, il travaille également beaucoup pour la télévision avant de signer TROG en 1970. Capable du meilleur comme du pire et n'ayant jamais peur du ridicule (LA CHAIR DU DIABLE à peine sauvé par le duo Christopher Lee/Peter Cushing), Francis propose avec TROG un film de science-fiction aux intentions réalistes.

Alors qu'ils effectuent une descente dans une grotte, trois étudiants sont at{Photo 2 de Trog} taqués par une bête étrange, mi-homme, mi-singe. Capturée par le docteur Brockton, une anthropologue, cette créature humanoïde au faciès de singe va s'avérer être un troglodyte. Mais très vite, sa présence va semer le trouble au sein du petit village où officie l'anthropologue. Jugeant son existence dangereuse pour la vie de ses administrés, le maire va mettre en œuvre tous les moyens possibles pour s'en débarrasser.

Dernier long-métrage cinéma de la riche et intense filmographie de Joan Crawford, TROG est resté dans les annales comme l'un des pires films jamais tournés. Réalisé de manière très académique et fort de couleurs saturés façon technicolor, TROG semble vis{Photo 3 de Trog} uellement tout droit sorti des années 1950. Incroyablement daté, même à l'époque de sa sortie, TROG a tout de l'OFNI (Objet Filmique Non Identifiable). Si trois scénaristes se sont succédés pour donner vie à cette histoire (dont Peter Bryan, scénariste pour la Hammer à qui l'on doit entre autres LE CHIEN DES BASKERVILLE), aucun n'a pris la peine d'ouvrir une encyclopédie pour crédibiliser un récit qui se veut réaliste. Ainsi, approximations historiques et scientifiques se succèdent et achèvent de couper le spectateur d'un film auquel il est déjà compliqué d'adhérer. Plombé par un rythme très lent et principalement handicapé par le look atroce du troglodyte en question (un ma{Photo 4 de Trog} sque de singe de 2001, L'ODYSSEE DE L'ESPACE recyclé et combiné à une peau de mouton teinte), TROG répète à l'infini les mêmes séquences pseudo-scientifiques destinées à éveiller le troglodyte à notre culture d'humains civilisés (on le fait jouer à la poupée, il écoute de la musique classique). Dés lors, le peu d'intérêt suscité par la découverte d'un tel être est irrémédiablement gommée, le point d'orgue étant la séquence au cours de laquelle les scientifiques « lisent » dans la mémoire de TROG : on découvre alors un long flashback où apparaissent des dinosaures (montage de différents plans de THE ANIMAL WORLD réalisé en 1956 par Willis O'Brien et Ray Harryhausen pour le compte d'Irwin Allen), chose impossible sachant que troglodytes et dinosaures n'ont jamais pu se croiser...Le reste est à l'avenant. Demeure la composition de Joan Crawford qui reste incroyablement crédible malgré le ridicule de ses lignes de dialogue (et son taux d'alcoolémie) et celle de Michael Gough, toujours impeccable, que l'on retrouvera deux décennies plus tard en serviteur de BATMAN pour Tim Burton.

Au final, ce n'est pas grand-chose pour ce film qui cumule pourtant les talents devant et derrière la caméra. Il n'en demeure pas moins qu'il faut le voir pour le croire. A ce titre, TROG demeure malgré tout un incontournable pour tout amateur de film fauchés et ratés !

Nassim Ben Allal
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Trog DVD Zone 1 20.80 €
Vous aimez Trog ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Trog - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.80€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €