Vacanze Per un Massacro

Madness


ORIGINE
Italie
Vacanze Per un Massacro Affiche

ANNEE
1979
REALISATION

Fernando Di Leo

INTERPRETES
Joe Dallessandro
Lorraine de Selle
Gianni Macchia
Patrizia Behn
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Dirty Sexy Valley
La Peur
La Nuit de la Vouivre
L'Ordre de la Mort
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Vacanze Per un Massacro
{Photo 1 de Vacanze Per un Massacro} Un évadé (Joe Dallessandro) veut récupérer son butin dans une maison isolée où une couple et une belle-soeur (Lorraine de Selle), accessoirement maîtresse du mari, passent leurs vacances...

Difficile de croire que c'est le réalisateur de MILAN CALIBRE 9, LE BOSS et PASSEPORT POUR DEUX TUEURS, trois pièces maîtresses du policier italien, qui signe ce tout petit film. Et pourtant ! il s'agit bien de Fernando di Léo. Certes, il a dû bénéficié d'un budget microscopique pour ce huit-clos : presque un seul décor, 4 comédiens, une évasion pour le moins minimaliste au début..., mais ce n'est pas une raison. Non, le vrai problème de VACANZE PER UN MASSACRO (dont on cherchera vainement le massacre ou{Photo 2 de Vacanze Per un Massacro} la « folie » du titre en anglais), c'est son manque absolu de tension. Nous sommes en présence d'un thriller sans la plus petite goutte d'angoisse... En fait, on dirait que le film a été pensé pour montrer un maximum de scènes érotiques tout en suivant une intrigue policière quasi inexistante - presque un scénario-prétexte de porno !

Des scènes chaudes qui sont longues, nombreuses et efficaces : le couple qui fait l'amour tandis que Lorraine de Selle se caresse délicatement ; le mari, au matin, qui plonge la tête entre ses jambes tandis que Dallessandro joue les voyeurs ; cette même Lorraine qui aguiche Joe Dallessandro par des positions très explicites (difficile d'y résister, c'est clair !); son « viol » qui s'achève en rapport plus que consenti (belle image de la femme...) ; la scène où Dallessan-dro force le mari et la belle-soeur à faire l'amour devant la légitime épouse... Et, enfin et surtout, notons le fait que Lorraine de Selle (CANNIBAL FEROX, WILD BEASTS), passe quasiment tout le film nue ou à demi nue ! Son corps est complaisamment exploité, et il faut reconnaître que cela réjouira l'amateur de jolies femmes. Rarement vu un film noir insister autant sur une anatomie féminine, à part dans une délirante série B de Jean-Pierre Mocky, LA MACHINE A DECOUDRE. D'ailleurs, Lorraine de Selle est en fait le grand atout de VACANZE PER UN MASSACRO, avec le final meurtrier et la nerveuse musique de Luis Enrique Bacalov. Au moins en partie extraite de MILAN CALIBRE 9, elle confirme de ce fait le statut fauché de l'entreprise...

Peut-être que ce parti pris sexy attirera l'érotomane, mais force est de constater que celui qui viendra chercher ici un bon polar ne sera absolument pas rassasié. L'intrigue tient sur du papier à cigarette ; elle paraît incroyablement étirée pour atteindre la durée réglementaire (moins d'une 1 H 30 !) et ne contient pas le moindre suspense. Les 3 otages n'attirent guère la sympathie (le mari est même chasseur, c'est dire...). Leur développement psychologique se réduit à rien. Quant au bandit, il n'a lui non plus aucun intérêt. Joe Dallessandro ne joue pas du tout la comédie ; le regard désespérément vide, il n'est ni impressionnant ni séduisant. On a rarement vu jeu d'acteur plus insipide.

La réalisation est juste fonctionnelle. Le scénario d'une extrême platitude est écrit par di Leo lui-même. Du moins jusqu'à la fin où Di Leo se réveille et fait preuve d'un peu plus de talent. La scène où le mari et la belle-soeur nymphomane attaquent Dallessandro en comptant s'emparer du magot (et en espérant la mort de l'épouse ! on ne vantera jamais assez l'immoralité du bis italien...) est fort bonne. Tournée au ralenti, elle voit les deux amants violemment flingués par le fugitif. Tout aussi chouette est la dernière scène, surprenante et brutale.

Patryck Ficini
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°29
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Vacanze Per Un Massacro: Madness DVD Zone 2 18.90 €
Vous aimez Vacanze Per un Massacro ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Vacanze Per Un Massacro: Madness - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18.90€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €