Vampire Slayer : renaissance


Vampire Slayer : renaissance Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Vampire Slayer : renaissance
La fin d'une série TV culte fait toujours mal à ses fans. Même quand elle a été aussi longue que BUFFY. Découvrir une saison 8 en B.D, patronnée et parfois scénarisée par le créateur JOSS WHEDON, s'avère donc une excellente surprise. Les admirateurs de la Tueuse de vampires la plus cool de l'histoire commençaient à en ressentir sérieusementle manque. Le premier volume est hélas très confus et embrouillé. WHEDON ne parvient pas à installer quoi que ce soit d'excitant, ce qui laisse augurer le pire pour la suite malgré des dessins sympas. On a heureusement la joie de lire un tome 2 vraiment super et tout à fait conforme à ce qu'on aimait dans la série. La Tueuse rebelle, voyouterriblement sexy, FAITH tient carrément la vedette de PAS D'AVENIR POUR TOI (hommage à GOD SAVE THE QUEEN et son célèbre refrain !), avec RUPERT GILES. C'est l'occasion de créer un duo superbe, quasi des assassins au service de la bonne cause ! Nos deux héros sont aux prises avec une Tueuse anglaise mauvaise qui veut éliminer BUFFY pour prendre sa place de leader. La sale gosse joue les Comte ZAROFF dans une scène assez excitante.

En deux volumes, les enjeux du fil rouge de la saison commencent aussi à se dessiner avec l'apparition de ce qui semble être le grand méchant.

Si on vous dit, jeunes filles, que l'étalon DANIEL CRAIG apparaît même en maillot de bain dans un rêve de BUFFY, on peut se faire une idée du délire ambiant ! Le meilleur reste sans doute à venir. Faisons confiance à JOSH WHEDON et souhaitons la parution française de la saison 6 de la série sœur ANGEL, qui se terminait en queue de poisson sur le petit écran.


Informations

Patryck Ficini
12/12/2008
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Tequila Molotov pour OSS 117
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Vampire Slayer : renaissance ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €