Village of Eight Gravestones


ORIGINE
Japon
Village of Eight Gravestones Affiche

ANNEE
1977
REALISATION

Yoshitaro Nomura

INTERPRETES
Kenichi Hagiwara
Mayumi Ogawa
Tsutomu Yamazaki
Isao Natsuyagi
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Village of Eight Gravestones
Ce film est tout simplement du pain béni pour tous ceux qui, comme moi, adorent les histoires de vieilles familles qui possèdent un lourd secret pas du tout avouable. VILLAGE est une grosse production nippone qui a connu un énorme succès au box-office. Il connu même un remake en 1996 réalisé par Kon Ichikawa

VILLAGE OF EIGHT GRAVESTONES raconte le retour d'un jeune homme dans sa famille dont il a perdu la trace depuis son enfance. Ce sont ces derniers qui l'ont retrouvé et l'invitent à passer quelques jours parmi eux. Dès son arrivée, des meurtres ont lieu obligeant le jeune homme à rester plus longtemps que prévu. Alors que la police mène son enquête, il découvre le passé de sa famille et la raison de son retour dans ce village.

VILLAGE se laisse voir comme une grande fresque familiale sur près de 150 minutes. Le film est donc long et certains pourront s'y ennuyer mortellement. La réalisation et le scénario tortueux permettent néanmoins d'y trouver son compte. Personnellement, je ne m'y suis pas vraiment ennuyé mais il est vrai que j'aurai préféré une fin plus originale où du moins plus spectaculaire.

Malgré tout, Yoshitaro Nomura réussit à faire tenir son suspense tout au long du film. Il faut dire que l'histoire de cette famille est plus qu'inquiétante. Le film menace à tout moment de sombrer dans le fantastique et plus précisément dans l'épouvante. VILLAGE peut même se targuer d'avoir quelques scènes qui font froid dans le dos. Ce malaise est en particulier dû au fait que l'on ne sache jamais réellement ce que l'intrigue va en fin de compte nous dévoiler.

L'histoire familiale remontant à plus de 5 siècles, le film aligne donc quelques scènes de flash-backs au temps des samouraïs. Ces scènes sont également étonnantes car elles sont particulièrement gores. Ainsi, VILLAGE peut se vanter d'en donner pour tous les goûts.

Pourtant, malgré une histoire intéressante, une réalisation excellente faisant durer le suspense et des scènes versant dans l'épouvante, VILLAGE ne parvient pas à convaincre complètement. Certes, il s'agit d'un bon film mais il y avait le potentiel pour en faire un pur chef-d'oeuvre. Peut-être qu'avec un rythme plus soutenu et une conclusion plus originale le film en aurait été un.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°18
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Nomura Yoshitaro Collection DVD Zone 3 36.00 €
Village Of Eight Gravestones DVD Zone 3 15.60 €
Vous aimez Village of Eight Gravestones ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette NOMURA YOSHITARO COLLECTION - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    36.00€
  • Pochette VILLAGE OF EIGHT GRAVESTONES - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    15.60€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €