Voodoo Moon


ORIGINE
USA - CANADA
Voodoo Moon Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Kevin VanHook

INTERPRETES
Eric Mabius
Charisma Carpenter
Jeffrey Combs
Dee Wallace
Rik Young
John Amos
Critique Voodoo Moon
{Photo 1 de Voodoo Moon} Kevin VanHook est un réalisateur méconnu certes mais qui a auparavant collaboré à plusieurs productions comme LE 13ème GUERRIER, DAREDEVIL ou encore HELLRAISER : HELLSEEKER. Avec VOODOO MOON, il espère frapper d'une pierre blanche le cinéma de genre. Bien que fan ardu et technicien sur diverses productions plus ou moins réussies, Kevin VanHook livre un produit résolument longuet.

Cole (Eric Mabius) retourne dans sa ville natale qui vingt années auparavant fut victime d'un terrible incident. Il retrouve ainsi sa soeur jumelle (Charisma Carpenter) qui a le don d'entrevoir des événements liés au futur. Une fois en v{Photo 2 de Voodoo Moon} ille, il est décidé coûte que coûte à retrouver celui qui fut à l'origine du désastre qui a engendré le chaos dans cette ville.

L'embauche de guests stars telles que Jeffrey Combs en revenant ou de la resplendissante Dee Wallace n'arrive pas à masquer le fait que VOODOO MOON répètede multiples éléments déjà vus dans d'autres fictions L'introduction est intéressante mais extrêmement mal développée. D'un point de vue technique, c'est extrêmement mal dirigé. Le ton général utilisé par le directeur de la photographie n'est pas forcément mauvais mais inadapté à l'esprit dans lequel le réalisateur souhaitait développer s{Photo 3 de Voodoo Moon} on climax. Eric Mabuis peine à interpréter ce personnage de retour dans sa ville. Il manque d'émotion. Et ce n'est pas sa soeur Charisma Carpenter qui relèvera le ton des interprétations principales. Bien que sa contribution ravira plus d'un fan de la série qui la fit connaître, BUFFY CONTRE LES VAMPIRES, elle n'est pas crédible pour un sou. Elle piétine et on a l'impression que seules ont été gardées les premières prises tant son jeu est véritablement médiocre. C'est fort dommage car ce personnage tel qu'il nous est présenté, et même s'il n'apparaît qu'à des moments cruciaux, est plein de traits frais et valorisants. Jeffrey Combs, quant à lui, livre un jeu mineur sans la moindre âme.

VOODOO MOON souffre de véritables lacunes. Son budget n'est pas adapté à l'action qu'il souhaite développer. Et c'est vrai dès l'introduction. On souhaite nous montrer une vision apocalyptique de la ville, or il n'en est rien. Au lieu de la suggérer et de faire quelques changements dans le discours des personnages, Kevin VanHook opte pour une vision 3D. Ce spectacle n'est en rien crédible. Tout est agencé de manière absurde. Comment ne pas s'apercevoir qu'en second plan l'image est fixe ? Une autre séquence témoigne du manque de budget. Deux personnages élevés au-dessus d'un lac s'affrontent. Chacun, aidé de pouvoirs surnaturels, lance des boules d'énergie sur son adversaire. Eric Mabuis, il a beau être mignon, sa magie, elle, ne ressemble à rien. Bien attentif, vous constaterez qu'il est bien loin d'être synchronisé avec la constitution de sa boule de pouvoir. Le budget aurait dû valoriser les effets et non pas le casting. Autre incohérences du scénario, les personnages de Eric Mabuis et de Jeffrey Combs ne développeront à aucun moment la raison du retour du mal et ce, 20 années après dans cette même ville. Etrange non ?

DVD US Anchor Bay Octobre 2006

Michael Abbate
22/01/2010
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°34
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Michael Abbate
SES DERNIERS ARTICLES
Cinderella
Feast
Les Trois Couronnes du Matelot
Le Continent des Hommes Poissons
Massacre à la tronçonneuse : le commencement


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Voodoo Moon DVD Zone 1 20.74 €
Vous aimez Voodoo Moon ?
Trailer Voodoo Moon
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Voodoo Moon - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.74€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €