Winterheim


ORIGINE
France
Winterheim Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1999
AUTEUR

Fabrice Colin

AUTEUR DE L'ARTICLE: Sophie Schweitzer
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
One Body too many
L'Ampoule Hors-série n°2
La nuit a dévoré le monde
Le fils du pendu
The Lodger
L'au-delà
Le bon, La brute et le Truand
Les yeux sans visage
Mulholland Drive
Suspiria

Critique Littéraire Winterheim
Midgard, la terre des hommes a été abandonnée par les Faeders, dieux anciens, et les Dragons, géants et aussi anciens que les dieux. L'exat était le traité signé après l'ultime guerre laissant les hommes aux soins de la Dame des Songes et de ses trois demi-sœurs les ténèbres. Pendant des siècles le traité a été respecté jusqu'à ce qu'un faeder banni ne le brise. Cet acte va déclencher une suite d'événement qui porte à croire que la vieille prophétie est sur le point de se réaliser. Le ragnarock, la fin des dieux arrive.

Janes, un jeune paysan fougueux et aventurier va se retrouver mêlé au destin extraordinaire deces créatures mystiques que les hommes croyaient ne plus jamais voir.

WINTERHEIM est une saga en trois tomes écrite par Fabrice Colin, auteur français de fantasy s'étant fait connaître dès les années 90. Écrite dans la douleur, pour son troisième tome, cette saga a fini par tomber dans l'oubli comme de nombreuses autres œuvres disons « mineures » (moins populaire) d'un auteur. À l'instar des éditeurs DVD qui ressortent ou parfois sortent pour la première fois en DVD des vieux films oubliés (mais pas nécessairement mauvais, bien au contraire), le monde de l'édition littéraire aime à ressortir de temps en tempsde ses placards des œuvres qui n'ont pas forcément pu bénéficier à l'époque de leur sortie d'un énorme succès. Il arrive même que ces œuvres anciennes fassent de l'ombre aux sorties récentes. Peut-être sera-t-il le cas pour WINTERHEIM, espérons-le pour son auteur !

Reprenant les légendes nordiques, celle d'Odin et de ses enfants, des dieux d'Asgards, mais en changeant leurs noms, parfois même leurs rôles, Fabrice Colin se réapproprie à sa manière la mythologie nordique et offre un univers légèrement décalé, mais soigné, mythique et à la fois merveilleux qui tire son inspiration de la mythologie viking sanstoutefois répéter une histoire connue (pour ceux habitués à cette mythologie qui avec les films Marvel s'est vue adaptée à la sauce super-héros récemment avec Thor et ses suites). Si une solide base historique vient consolider le roman, la grande force de celui-ci est d'emporter le lecteur en donnant forme à tout ce panthéon qu'il revisite.

L'onirisme des terres de la Dame des songes, les visions apocalyptiques d'un Ragnarock mettant en scène des arbres géants qui à chaque pas arrachent du sol des goules assoiffées de chair fraîche, le récit halluciné de cuisines infernales qui pourraient bien être une critique de l'extrême capitalisme... Avec chaque élément, du plus gore (les atrocités commises durant les invasions) au plus doux (la romance entre Livia et Janes), l'auteur parvient à composer un tableau atypique avec une plume ensorcelante qui nous emporte dans son récit.

Les amoureux de la fantasy ou de la mythologie nordique et les amoureux des grands récis épiques seront envoûtés par ce récit bien ficelé, mais jamais cliché, puisant son inspiration dans des classiques de la fantasy, mais sans jamais se reposer entièrement dessus, parvenant à rendre ce récit initiatique profond, inquiétant par moment, et complètement dépaysant.

Sophie Schweitzer
09/09/2018
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Winterheim ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €