BIFFF 2008 - Quelques jours dans la peau d’un zombie par Philippe Delvaux


Le 26e Festival du film fantastique vient de se clore, qu'en retenir ? Essayons de décrypter les grandes tendances du fantastique contemporain à la lumière de la programmation d'un festival de référence. Pour ce faire, votre serviteur se sera enfilé une bonne soixantaine de métrages en 13 jours, sortant de cette expérience traumatique passablement perturbé et avec des cernes nous conférant le look d'un vétéran de la Nuit des morts-vivants, millésime 1968.
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €