BIFFF 2013


BIFFF 2013La trente-et-unième édition du Brussels International Fantastic films festival (BIFFF) bousculera les habitudes du fantasticophile. Car pour la deuxième fois de son existence, le festival déménage. Les vétérans se souviennent de l'historique « Passage 44 », désormais disparu. Depuis quelques années, le BIFFF avait retrouvé un second toit dans les superbes entrepôts industriels de Tour et Taxis. Mais les questions financières autant que les problèmes logistiques (il fallait chaque année aménager une salle à partir de rien), et le redéploiement futur du site, ont contraint le Festival à chercher un nouveau havre. C'est in fine dans le très huppé et parfaitement prestigieux Bozar (ex-Palais des Beaux-Arts) qu'il pose enfin ses valises, avec un soupçon d'appréhension et une énorme louche d'enthousiasme.
C'est qu'il s'agit d'un défi que d'investir ce haut lieu de la Culture - C plus que majuscule -, classé de surcroît (et donc moins adaptable aux facéties bifffiennes). Pourtant, les organisateurs du festival et la direction de Bozar ont fait le pari de s'apprivoiser. Le public suivra-t-il ? En douter serait faire offense à l'enthousiasme traditionnel du festivalier.
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €