La Trilogie des Erotic Ghost Story


En 1987, Tsui Hark (et son réalisateur officiel, le chorégraphe Ching Siu Tung) réinvente les mythologies chinoises via HISTOIRES DE FANTÔMES CHINOIS, premier volet d'une trilogie mélangeant avec bonheur fantastique, arts martiaux, romance et même une touche de sensualité et un peu d'horreur. La recette, efficace tant d'un point de vue commerciale qu'artistique, suscite immédiatement une série d'imitations plus ou moins fidèles et réussies. La saga EROTIC GHOST STORY (trois films officiels) prend, pour sa part, le chemin du détournement érotique et déjanté de l'oeuvre de Tsui Hark. Le résultat, d'une qualité variable, mérite en tout cas d'être découvert par les amateurs de délires kung fu érotico-fantastiques.
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €