la Trilogie Mikogamy


En 1972, la glorieuse compagnie de production Tokyo Eiga (à l'origine, en 1969, du chef-d'œuvre d'Hideo Gosha GOYOKIN) compte bien surfer sur le succès du premier BABY CART réalisé cette même année par Kenji Misumi. Elle confie au vétéran Ikehiro Kazuo la réalisation du premier volet d'une trilogie qui vise à associer le chambara au cinéma d'exploitation le plus jouissif : THE MIKOGAMI TRILOGY...
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €