Etrange Festival 2011


Etrange Festival 2011 Affiche

ANNEE
2011
AUTEUR DE L'ARTICLE: Quentin Mazel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Bruce contre-attaque
Silent Hill 2 : Revelation 3D
The ABC's of Dead
Down Terrace
Comforting Skin
Hardware
L'au-delà
Nineteen Eighty-Four
Phantasm
Stalker

Critique Etrange Festival 2011
{Photo 1 de Etrange Festival 2011} L'Etrange Festival est bien plus qu'un rendez-vous pour les cinéphiles français, c'est surtout une institution. Une programmation excellente, un lieu agréable, une organisation impeccable et de nombreux invités, voici le type d'arguments que cet événement est capable de déployer sur une durée de dix jours. Mais c'est surtout le prodigieux désir de vouloir faire découvrir de nouvelles choses qui ravissent chaque année le public. Pour cette année, nous fêtons la dix-septième édition du festival, et une fois encore, toutes les conditions sont réunies pour passer un excellent moment.

Le festival, structuré autour de trois compétitions, décerne, avec son partenaire Canal +, le prix du Nouveau Genre, remporté cette année par le film BULLHEAD de Mich{Photo 2 de Etrange Festival 2011} ael R. Roskam. Le Grand Prix Canal +, quant à lui, est remporté par le court-métrage Australien ATTAK d'Adam White. Enfin, le dernier prix est attribué par le public de l'Etrange Festival au court-métrage LA GRAN CARRERA, réalisé par l'espagnol Kote Camacho.

Le forum des images accueille ainsi des cinéphiles passionnés et curieux du vendredi 2 au dimanche 11 septembre. Le festival propose d'ouvrir les hostilités avec THE DIVIDE de Xavier Gens, film intéressant et intelligent qui fonctionne grâce à un double postulat parfaitement mené.

La compétition du Nouveau Genre, composé de vingt et un longs métrages, a permis de révéler de nombreux petits bijoux comme : THE WOMAN de Lucky McKee, STAKE LAND de Jim Mickel, KILL LIST de Ben Wheatley, BEYOND{Photo 3 de Etrange Festival 2011} THE BLACK RAINBOW de Panos Cosmatos, 22ND OF MAY de Koen Mortier et bien d'autres. On découvre aussi, grâce à la programmation d'inédits et d'avants premières, l'excellent DRIVE de Nicolas Winding Refn, COLD FISH de Sono Sion ou encore L'ONCLE DE BROOKLYN de Daniele Cipri et Franco Maresco. Cette brève liste qui reste cependant des plus alléchante, montre parfaitement la réussite d'un tel événement.

À côté de toutes ces nouveautés, l'Etrange Festival donne aussi l'occasion de redécouvrir certains classiques. C'est ainsi, et à l'occasion de la carte blanche offerte à Jean-Pierre Mocky, que l'on a pu revoir l'excellent VIVA LA MUERTE de Fernando Arrabal. Après la présence de monsieur Jodorovski l'année précédente, le festival montre encore une fo{Photo 4 de Etrange Festival 2011} is son profond attachement pour le mouvement Panique. Attachement qui ne peut être qu'apprécié et estimé. D'autres classiques tels que LA CHAIRE ET LE SANG de Paul Verhoeven, HITCHER de Robert Harmon, LA RICOTA de Pier Paolo Pasolini, PORTIER DE NUIT de Liliana Cavani et bien d'autres étaient des festivités.

On mentionnera aussi brièvement, les réussites qu'ont été les nuits Grindhouse et Sushi Typhon. Nuits qui ont permis de découvrir dans des conditions nocturnes HOBO WITH A SHOTGUN ou encore NOVERGIAN NINJA.

Notons la présence de prestigieux invités tel Rutger Hauer, Jean-Pierre Mocky, Xavier Gens, Catriona MacColl, Koen Mortier, Agnès Merlet, Yoshihiro Nishimura et beaucoup d'autres, qui sont à l'origine de belles rencontres et discutions.

Le festival s'est clôturé avec le très attendu DON'T AFRAID OF THE DARK, dernière production de Guillermo del Toro. Film assez décevant qui n'arrive jamais à surpasser l'original de John Newland. Le long métrage de Troy Nixey reste cependant de bonne facture et propose une belle photographie. Mais ce sont les quelques incohérences scénaristiques et narratives qui font du métrage une œuvre moyenne.

Nous remercions bien chaleureusement Xavier Fayet et toute l'équipe organisatrice, pour son accueil et pour ce festival incontournable qui ravit chaque année de nombreux spectateurs dont nous faisons partie.

Retrouvez nos chroniques de l'Etrange Festival 2011.

Quentin Mazel
01/11/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique
Vous aimez Etrange Festival 2011 ?
Tags du film
Etrange festival
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €